Elly Ney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ney.

Elly Ney

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Buste funéraire d'Elly Ney

Naissance 27 septembre 1882
Drapeau de l'Allemagne Düsseldorf
Décès 31 mars 1968 (à 85 ans)
Drapeau de l'Allemagne Tutzing
Lieux de résidence Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Pianiste
Style Musique classique
Lieux d'activité Drapeau de l'Allemagne Allemagne,

Drapeau de la Suisse Suisse,

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Formation Conservatoire de Cologne
Enseignement Cologne
Bonn
Descendants Eleonore van Hoogstraten (fille)
Récompenses Prix Mendelssohn (Berlin)
Prix Ibach (Cologne)

Elly Ney, est une pianiste allemande du XXe siècle, née le 27 septembre 1882 à Düsseldorf et morte le 31 mars 1968 à Tutzing.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé ses années d'enfance à Düsseldorf, en compagnie de son père, Jakobus Ney, militaire de carrière, et de sa mère, Anna Ney, professeur de musique.

À l'âge de 10 ans, la jeune pianiste est prise en Masterclass au Conservatoire de Cologne. C'est neuf ans plus tard qu'elle reçoit le Prix Mendelssohn de la ville de Berlin, juste un an avant de recevoir le Prix Ibach, décerné par la ville de Cologne.

À partir de 1904, elle devient professeur de la Masterclass de Cologne pour une année. Son premier enregistrement connu est certainement celui des « 13 pièces pour piano » (dreizehn Klavierstücke) aux Éditions Welte-Mignon, datant du 9 février 1906. Elle donne aussi des concerts de la musique de Beethoven et dirige les élèves de Bonn.

Elle se marie en 1911 avec le chef d'orchestre et violoniste néerlandais Willem van Hoogstraten. Le couple vit tout d'abord à Bad Schlangenbad et plus tard à Bonn. Au début de la Première Guerre mondiale, Hoogstraaten perd sa nomination en tant que maître de chapelle de Bad Honnef. Ils fondent ensemble avec le violoncelliste Fritz Otto Reitz « Le Trio Elly Ney » (Das Elly-Ney-Trio) et donnent des concerts en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas.

Le couple a une fille en 1918, Eleonore van Hoogstraten, qui deviendra plus tard actrice.

Elly Ney est membre honoraire de la rencontre Beethoven-Haus de Bonn en 1921.

Membre du Parti nazi qu'elle rejoint en 1937, elle affichait ses vues antisémites. Elle fut bannie un certain temps après la guerre, mais se "réhabilita" notamment en aidant aux réparations de la maison natale de Beethoven, endommagée pendant le conflit.

Elle réalisa sur la fin de sa vie des enregistrements prodigieux et très originaux, surtout de Beethoven. mais aussi les grands maîtres germaniques, comme Mozart, Schubert et Mendelssohn. 9 CD sont actuellement disponibles.