Ellen Gracie Northfleet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ellen.

Ellen Gracie Northfleet est une personnalité juridique brésilienne née le 16 février 1948 à Rio de Janeiro. Elle est juge au Tribunal suprême fédéral brésilien (en portugais : Supremo Tribunal Federal) entre 2000 et 2011 et présidente du TSF (et cinquième personnage de l'État brésilien) du 27 avril 2006 au 23 avril 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gracie lors d'une séance de la cour suprême fédérale le 7 décembre 2006.

Gracie obtient en 1970 un diplôme de premier cycle en droit de la faculté de droit de l'université fédérale du Rio Grande do Sul. Elle suit ensuite des études en anthropologie sociale dans la même université.

En 1971, elle est assistante pour le procureur général de l'État du Rio Grande do Sul. Le 7 novembre 1973, Gracie rejoint le département fédéral des procureurs (Ministério Público Federal) jusqu'à sa nomination en tant que juge fédérale de la quatrième région en 1989[1].

Entre 1991 et 1992, Gracie obtient une bourse Fulbright du gouvernement des États-Unis et a aidé au développement du projet Global legal information network de la section droit de la bibliothèque du Congrès des États-Unis (United States Law Library of Congress).

Gracie est nommée au tribunal suprême fédéral le 23 novembre 2000 par le président Fernando Henrique Cardoso. Elle est la première femme nommée au TSF[2] et le 15 mars 2006, les 11 membres de la cour l'élisent à sa présidence[3]. Elle remplace Nelson Jobim au poste de président qui prend sa retraite judiciaire le 30 mars 2006 pour devenir ministre de la Défense. Gracie est présidente du TSF du 27 avril 2006 au 23 avril 2008.

Ellen Gracie Northfleet enseigne le droit constitutionnel à l'université de Vale do Rio dos Sinos.

Elle fait valoir ses droits à la retraite le 8 août 2011 et est remplacée au TSF par Rosa Maria Weber à partir du 19 décembre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur le site de la bibliothèque du Congrès des États-Unis.
  2. Le président Lula a nommé une seconde femme au TSF, Carmen Lúcia Antunes Rocha en 2006.
  3. Traditionnellement l'élection du président et du vice-président du TSF est fait selon une rotation complexe dans laquelle le président élu est le plus vieux membre de la cour n'ayant pas été encore président et le vice-président le deuxième plus vieux qui n'a pas encore été président. Si tous les membres de la cour ont déjà servi comme président, la rotation recommence avec le plus vieux membre de la cour.