Ellac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ellac ou Ellak selon les transcriptions (mort en 454)[1], fils aîné d'Attila. Il est roi des Huns en 453/454.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de son père Attila, au printemps 453, Ellac, fils aîné, né d’Êrekan, devient le grand-roi des Huns sans difficultés avec l’appui d’Onégèse, secrétaire d'Attila. Mais ses frères Ernakh et Dengitzic réclament vite leur part de pouvoir.

Ellac réussit dans un premier temps à vaincre ses cadets avec l’aide des peuples auxiliaires germaniques et iraniens, mais il est battu sur le Nedao au printemps 454 ou 455 par l’armée coalisée des Gépides et des Sarmates révoltés, conduite par le roi gépide Ardaric.

Il périt dans le combat.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. voir transcription et translittération du grec, puisque ce sont des chroniqueurs byzantins qui donnent les traces de leur existence.