Ella Shohat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shohat.

Ella Shohat est née en 1959. Professeur à l'université de New York dans les départements d’art et politique publique, études du Moyen-Orient, littérature comparée, et le programme « Genre (gender) et sexualité », ainsi qu’au Centre d’études de l’Amérique latine et des Caraïbes. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles sur des sujets très variés traitant des interactions entre le sexe, le post-colonialisme, le multiculturalisme, le discours sioniste, les rapports entre les concepts d’Arabe, de Juif et de Juif oriental.

Elle est notamment l'auteure de Le sionisme du point de vue de ses victimes juives — Les juifs orientaux en Israël, écrit en 1986 et édité pour la première fois en français en 2006 aux éditions La Fabrique.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Talking Visions: Multicultural Feminism in a Transnational Age (Cambridge: MIT Press, 1998)
  • Multiculturalism, Postcoloniality, and Transnational Media (New Brunswick: Rutgers University Press, 2003)
  • Taboo Memories, Diasporic Voices (Durham: Duke University Press, 2006)
  • Le sionisme du point de vue de ses victimes juives: les juifs orientaux en Israel (première édition en 1988, La Fabrique éditions, Paris, 2006).
  • Flagging Patriotism: Crises of Narcissism and Anti-Americanism (New York: Routledge, 2006)
  • Israeli Cinema: East/West and the Politics of Representation, (Austin: University of Texas Press, 1989; New Edition, London: I.B. Tauris, 2010)
  • Race in Translation: Culture Wars around the Postcolonial Atlantic (New York: NYU Press, 2012)