Elizabeth Maconchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elizabeth Maconchy

Naissance 19 mars 1907
Broxbourne (Hertfordshire), Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès 11 novembre 1994 (à 87 ans)
Norwich (Comté de Norfolk, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale Compositrice
Activités annexes Pédagogue
Formation Royal College of Music
Maîtres Charles Wood, Ralph Vaughan Williams, Arthur Alexander
Enseignement King's College de Londres
Descendants Nicola LeFanu

Dame Elizabeth Maconchy est une compositrice et pédagogue britannique, née à Broxbourne (Hertfordshire, Angleterre) le 19 mars 1907, morte à Norwich (Comté de Norfolk, Angleterre) le 11 novembre 1994.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née de parents d'origine irlandaise, elle prend d'abord des leçons privées de piano, d'harmonie et de contrepoint, avant d'étudier de 1923 à 1927 au Royal College of Music de Londres, avec Charles Wood puis Ralph Vaughan Williams pour la composition, et Arthur Alexander pour le piano. Elle poursuit sa formation en 1929, à Prague (Tchécoslovaquie) avec Karel Jirák et à Vienne (Autriche). L'année suivante (1930), son concertino pour piano et petit orchestre, composé en 1928, est créé à Prague par l'Orchestre philharmonique de la ville, sous la direction de Jirák, avec Erwin Schulhoff au piano.

Lors de son séjour en Europe centrale, elle découvre la musique de Béla Bartók, Alban Berg et Leoš Janáček qui influenceront (de même que Vaughan Williams) ses propres compositions, lesquelles resteront tonales. Comme Bartók, elle est l'auteur d'un corpus important de quatuors à cordes, treize en tout s'échelonnant de 1933 à 1984. On lui doit aussi des pièces pour instrument solo (dont le piano), d'autres œuvres de musique de chambre, de la musique avec orchestre (dont plusieurs concertinos), des œuvres chorales et/ou avec voix soliste(s) (dont des opéras).

Outre ses activités de compositrice, elle sera aussi professeur de musique au King's College de Londres, à partir de 1947.

De son mariage en 1930 avec William Richard LeFanu, est née notamment Nicola LeFanu (1947-), également compositrice.

Elizabeth Maconchy a été anoblie en 1987.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Pièces pour instrument solo[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Quatuors à cordes

no 1 (1933) ; no 2 (1936) ; no 3 (1938) ; no 4 (1943) ; no 5 (1948) ; no 6 (1950) ; no 7 (1955) ; no 8 (1967) ; no 9 (1969) ; no 10 (1972) ; no 11 (1976) ; no 12 (1979) ; no 13 Quartetto Corto (1984).

Autres œuvres
  • 1932 : Quintette avec hautbois ;
  • 1938 : Sonate pour alto et piano ;
  • 1944 : Sonate pour violon et piano ; Serenade, pour violoncelle et piano ;
  • 1963 : Quintette avec clarinette ;
  • 1972 : Quatuor avec hautbois ; Three Bagatelles, pour hautbois et clavecin ;
  • 1978 : Contemplation, pour violoncelle et piano ;
  • 1979 : Fantasia, pour clarinette et piano ; Colloquy, pour flûte et piano ; Romanza, pour alto et ensemble de chambre ;
  • 1980 : Quintette à vent ; Piccola musica, pour trio à cordes ;
  • 1982 : Tribute, pour violon, deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes et deux bassons.

Œuvres avec orchestre[modifier | modifier le code]

Concertinos

pour piano et petit orchestre (1928) ; pour clarinette et orchestre à cordes (1945) ; pour piano et orchestre à cordes (1949) ; pour hautbois, basson et orchestre à cordes (1949) ; pour basson et orchestre à cordes (1952) ; pour clarinette (1985).

Autres œuvres concertantes
  • 1937 : Concerto pour alto ;
  • 1940 : Dialogue, avec piano ;
  • 1962 : Serenata concertante, avec violon ;
  • 1965 : Variazioni concertanti, pour hautbois, clarinette, basson, cor et orchestre à cordes ;
  • 1975 : Epyllion, pour violoncelle et petit orchestre à cordes (15 instruments).
Œuvres pour orchestre à cordes
Autres œuvres pour orchestre

Œuvres chorales[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Nocturnal, pour chœurs a cappella ;
  • 1969 : And Death shall have no Dominion, avec deux cors, trois trompettes et trois trombones ;
  • 1978 : Four Miniatures, pour chœurs a cappella ; Héloïse and Abélard, cantate avec soprano, ténor, baryton et orchestre ; The Leaden Echo and the Golden Echo, avec flûte, alto et harpe ;
  • 1979 : Creatures, pour chœurs a cappella ;
  • 1985 : Still falls the Rain, pour chœurs a cappella ;

Œuvres avec voix soliste(s)[modifier | modifier le code]

  • 1938 : The Garland, pour soprano et piano ;
  • 1949 : A Winter's Tale, pour soprano et quatuor à cordes ;
  • 1957 : The Sofa, opéra en un acte pour soli, chœurs et orchestre ;
  • 1961 : The Departure, opéra en un acte pour mezzo-soprano, baryton, chœurs et orchestre ;
  • 1965 : Four Shakespeare Songs, pour voix haute et piano ;
  • 1966 : Three Donne Songs, pour ténor et piano ;
  • 1967 : The Three Strangers, opéra en un acte pour soli, chœurs et orchestre ;
  • 1968 : The Birds, opéra en un acte pour trois récitants, soli, chœurs et orchestre ;
  • 1970 : Ariadne, pour soprano et orchestre ; Three Settings of Poems by Gerard Manley Hopkins, pour voix haute et orchestre ;
  • 1978 : Sun, Moon and Stars, pour soprano et piano ;
  • 1981 : My Dark Night, pour soprano et ensemble instrumental.

Liens externes[modifier | modifier le code]