Elisha Otis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otis.
Elisha Otis

Elisha Graves Otis (Halifax, - ) était un inventeur américain, fondateur d'Otis Elevator Company.

Il se rend célèbre en 1853, en inventant le « parachute », un système de frein de sécurité révolutionnaire empêchant la chute des ascenseurs en cas de rupture du câble, et en le démontrant de façon spectaculaire pendant l'Exposition universelle de 1853 : perché sur une plate-forme de levage bien au-dessus de la foule du Crystal Palace de New York[1], il stupéfie l’assistance en ordonnant dramatiquement de couper avec une hache la seule corde de suspension de la plate-forme sur laquelle il se tient. La plate-forme chute de quelques centimètres, puis s’arrête. « Sain et sauf, Messieurs ! », proclame-t-il...

Son dispositif ressemble à celui inventé en 1845 par Pierre-Joseph Fontaine qui mit au point un système para-chute de sécurité pour les cabines des puits de mines.

Après ces débuts spectaculaires, il crée la compagnie Otis Elevator Company, qui est aujourd'hui une division de United Technologies et la plus grande société d'ascenseurs dans le monde. M. Otis vend ses premiers ascenseurs sécurisés en 1853.

Le premier ascenseur à passagers est installé par Otis à New York en 1857. Après la mort d'Elisha Otis en 1861, ses fils Charles et Norton, se basant sur son héritage, créent Otis Brothers & Co en 1867.

Son invention permit au public d'avoir confiance dans les ascenseurs, ce qui fut déterminant pour l'émergence des gratte-ciel.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Voir New York Crystal Palace (en). Inspiré du palais d'exposition Crystal Palace de Londres, il fut construit pour l'Exposition universelle de 1853 et détruit par un incendie en 1858.