Elie Benamozegh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elie Benamozegh
Tombe d'Elie Benamozegh à Livourne.

Elie Benamozegh est un rabbin et philosophe italien du XIXe siècle (Livourne, 24 avril 1823 - 6 février 1900).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, Abraham et Clara, sont natifs de Fès. Orphelin à l'âge de quatre ans, il entre précocement à l'école où il est instruit en sciences élémentaires, ainsi qu'en hébreu, en anglais et en français, langue pour laquelle il se révèle particulièrement doué. Il se consacre ensuite à l'étude, et la réconciliation de la philosophie avec la théologie.

À l'âge de 25 ans, il commence une carrière commerciale, sacrifiant tous ses loisirs à l'étude. Sa passion pour la science et sa vie religieuse active le mènent cependant rapidement à délaisser son métier. Il publie alors des articles scientifiques et apologétiques, où se révèlent un profond attachement à la religion juive, ainsi qu'un esprit libéral et ouvert. Au nom de la défense de la tradition, il entreprend de réhabiliter la Kabbale, considérée alors avec le plus grand dédain.

Il est ultérieurement nommé rabbin et professeur de théologie à l'école rabbinique de Livourne, continuant à mettre sa plume au service du judaïsme jusqu'à sa mort.

Thèses[modifier | modifier le code]

Dans son livre, Israël et l'humanité, il prône le mosaisme pour la communauté juive et le nohaisme pour l'ensemble de l'humanité[1].

Selon le point de vue juif le plus orthodoxe, Benamozegh considère les membres des peuples de l’humanité comme les enfants de Dieu. Israël est selon lui investi d'une mission sacerdotale au sein de ceux-ci qui sont ses frères. La position de Benamozegh est que le noachisme est la véritable religion de l’humanité."La constitution d'une religion universelle est le but final du judaïsme" ( Israël et l'humanité, Rééd. Albin Michel 1980, p.28)

Le judaïsme ne demande pas à un non-juif de se "convertir", mais de suivre les sept impératifs moraux qui auraient été données, d’après la tradition juive, par Dieu à Noé. Une réalité énoncée ainsi dans la plus ancienne Baraïta (IIe s. de notre ère, élément mis de coté par le Talmud) :

« Nos Docteurs ont dit que sept commandements ont été imposés aux fils de Noé: le premier leur prescrit d’avoir des magistrats; les six autres leur défendent: le sacrilège; le polythéisme; l’inceste; l’homicide; le vol; l’usage d’un membre de l’animal en vie ». (TB Sanhédrin , 56 b)

Israël est le noyau de l'Humanité pour le nations, parce qu'il représente l'Humanité qui n'existe pas encore mais qui est appelée à exister grâce à lui.

"Le culte spécial d'Israël est la sauvegarde, le moyen de réalisation de la vraie religion universelle ou noachisme, pour employer le mot des Rabbins" ( Israël et l'humanité, Rééd. Albin Michel 1980 p.29); Il ne s'agit pas de convertir l'humanité toute entière au judaïsme car « La Religion universelle ne consiste pas dans une conversion pure et simple des gentils au mosaïsme » « mais dans la reconnaissance que l'humanité doit faire de la vérité de la doctrine d'Israël. » (Israël et l'humanité, Réd. Albin Michel 1980, pp. 364,365)

Le grand promoteur des thèses de Benamozegh fut son disciple français Aimé Pallière. Qui préface Israël et l'humanité et cite une lettre de son maître :

« Avant toutes choses, je voudrais que vous vous persuadiez bien que cette religion noachide dont vous me dites entendre parler pour la première fois, n'est pas une trouvaille que j'ai personnellement faite, encore moins une invention de ma façon. Non, c'est un fait étudié, discuté à chaque page de notre Talmud. Ajoutez à cela que ce fait est le nœud même du sujet qui nous occupe. » (Aimé Pallière, Le Sanctuaire Inconnu, p. 137)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Eimat Mafgi'a (La crainte de l'adversaire), une réfutation des attaques de Léon de Modène contre la Kabbale, en 2 vols., Leghorn, 1858
  • Guer Tzedek (Prosélyte vertueux), notes critiques sur le Targoum Onkelos, ib., 1858
  • Ner le-David (Lampe de David), commentaire sur le Livre des Psaumes, publié en marge du texte, ib., 1858
  • Em la-Mikra (Matrice de l'Écriture), commentaire sur le Pentateuque, contenant des notes critiques, philologiques, archéologiques et scientifiques sur les dogmes, histoire, lois, et coutumes des anciens peuples, publié avec le Texte sous le titre de Torat Adonai, Leghorn et Paris, 1862-65
  • Ta'am la-Shad (Explication pour Samuel David), réfutation du dialogue de Samuel David Luzzatto sur la Kabbale, Leghorn, 1863
  • Mevo Klali, introduction générale aux traditions du judaïsme, publiée dans "Ha-Lebanon," 1864, pp. 73 et seq.
  • Storia degli Esseni, Florence, 1865
  • Morale Juive et Morale Chrétienne. Examen Comparatif Suivi de Quelques Réflexions sur les Principes de l'Islamisme. Paris, 1867; réed. Paris, Editions In Press, 2000[2].
  • La Kabbale et l'origine des dogmes chrétiens, 1863 (non publié) ; ed. Paris, Editions In Press, 2011, 290 p.
  • Teologia Dogmatica ed Apologetica, Leghorn, 1877
  • Le Crime de la Guerre Dénoncé à L'Humanité, Paris, 1881 (ce travail a valu à Benamozegh une médaille et une mention honorable de la Ligue de la Paix, sur la proposition de Jules Simon, Edouard Laboulaye, et Frederic Passy)
  • Ya'aneh be-Esh (Il répondra par le feu), discussion sur la crémation selon la Bible et le Talmud, Leghorn, 1886.
  • Israël et l'humanité. Étude sur le problème de la religion universelle et sa solution. Préface d'Aimé Pallière. Avant-propos d'Alfred Lévy. Paris, E. Leroux, 1914 (édité à titre posthume).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elie Benamozegh , Israël et l'humanité. Étude sur le problème de la religion universelle et sa solution., Préface d'Aimé Pallière. Avant-propos d'Alfred Lévy. Paris, E. Leroux, 1914 (édité à titre posthume).
  2. « Les doctrines kabbalistiques sont le foyer de lumière qui éclaire les deux grandes créations de la pensée religieuse: le christianisme et l'islam. » (p. 248 de l'éd. de 1946)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]