Elena de Borbón y Grecia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hélène de Bourbon.

Elena de Borbón y Grecia

Description de cette image, également commentée ci-après

L’infante Elena lors de la fête du livre de 2011.

Biographie
Titulature Infante d’Espagne
Duchesse de Lugo
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Elena María Isabel Dominica de Silos de Borbón y Grecia
Naissance 20 décembre 1963 (50 ans)
Madrid (Espagne)
Père Juan Carlos Ier d’Espagne
Mère Sophie de Grèce
Conjoint Jaime de Marichalar (1995-2010)
Enfants Felipe de Marichalar y Borbón
Victoria de Marichalar y Borbón

Elena de Borbón y Grecia, née Elena María Isabel Dominica de Silos de Borbón y Grecia le 20 décembre 1963 à Madrid, est la fille aînée du roi Juan Carlos Ier d'Espagne et de la reine Sofía de Grèce.

Titrée infante d'Espagne à sa naissance, elle reçoit le titre de duchesse de Lugo à l’occasion de son mariage, le 18 mars 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Première fille de Sofía de Grèce et de Juan Carlos de Borbón, Elena naît le 20 décembre 1963, dans une Espagne franquiste où son grand-père parternel le « comte de Barcelone » est un prétendant au trône.

Au sortir du régime du général Franco en 1975, lorsque son père devient roi d’Espagne, Elena avec ses cadets Cristina (1965) et Felipe (1968) devient altesse royale au sein de la famille royale d’Espagne de nouveau rétablie.

Jusqu’à la naissance des enfants de son frère cadet Felipe, prince des Asturies, Elena de Borbón était deuxième dans l’ordre de succession au trône d’Espagne. Derrière les infantes Leonor et Sofía, la duchesse de Lugo est actuellement troisième dans la succession royale.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Alors que l'infante Elena étudie la littérature française à Paris, une romance débute avec un employé de banque en 1987[1].

L'infante doña Elena, en 2008.

L'homme en question s’appelle Jaime de Marichalar y Sáenz de Tejada. Né le 7 avril 1963 à Pampelune (Navarre), Jaime de Marichalar, fils du comte de Ripalda, appartient à une maison ancienne de l’aristocratie basque. La maison de Marichalar (en castillan : Casa de Marichalar) est divisée en deux branches principales : la branche aînée, à laquelle appartient Jaime, dite « branche isabéline » — car ayant soutenu la montée sur le trône d’Isabelle II —, et la « branche carliste » — fidèle à la loi salique en la personne de Charles V d’Espagne. Les titres nobiliaires de marquis et de comte de Marichalar sont portés par les membres de la branche carliste dont l'actuel marquis est don Joaquín de Marichalar y Cotton de Bennetot, ce qui fait qu'avant son mariage, Jaime ne portait pas de titres.

L'infante Elena a épousé Jaime de Marichalar y Sáenz de Tejada le 18 mars 1995, devenant par la même duchesse et duc de Lugo. Le duc et la duchesse ont eu deux enfants, qui sont considérés comme grands d’Espagne avec le traitement d’ « Excellence » au sein de la famille royale :

  • Felipe Juan Froilán de Todos los Santos de Marichalar y de Borbón (né le 17 juillet 1998 à Madrid) ;
  • Victoria Federica de Todos los Santos de Marichalar y de Borbón (née le 9 septembre 2000 à Madrid).

Le 13 novembre 2007, la chancellerie royale annonce la séparation « de fait » de l’infante et de son époux ; le divorce est officiellement annoncé en fin 2009, et finalement prononcé le 21 janvier 2010[2].

Elena de Borbón parle espagnol, anglais et français.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Spain’s King Juan Carlos’ eldest daughter Infanta Elena to divorce », Barcelonareporter.com,‎ 2009 (lire en ligne)
  2. (es) « La Infanta Elena ya está divorciada de Marichalar », El Mundo,‎ 9 février 2010 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]