Electronic Data Systems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EDS.


Electronic Data Systems Corporation était une des plus importantes SSII américaines internationales et un acteur des technologies de l'information globales. L'entreprise a été achetée par Hewlett-Packard en 2008. Elle s'est brièvement appelée EDS, an HP company avant de devenir HP Enterprise Services.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1962: Ross Perot crée EDS aux États-Unis (siège social à Plano au Texas) et lance le principe de prestation de services.
  • 1984: le groupe General Motors acquiert EDS
  • 1996: EDS redevient une compagnie indépendante.
  • 2007: la compagnie emploie 139 071 personnes dans 66 pays, et rapporte des revenus d'environ 22,1 milliards de dollars. EDS est l'une des plus grandes sociétés de services du monde.
  • 2008: Hewlett-Packard achète EDS pour 14 milliards de dollars[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Gamme de services[modifier | modifier le code]

  • Le conseil identifie les transformations nécessaires à l'adaptation permanente de l'entreprise: meilleures pratiques, alignement du système d'information sur les métiers et les processus, solutions innovantes.
  • Les services d'infrastructure exploitent et maintiennent en condition opérationnelle tout ou partie du parc informatique d'un client, y compris ses infrastructures de communication: réseaux, serveurs, ordinateurs personnels, périphériques d'impression et de stockage, etc.
  • Les services applicatifs développent et maintiennent les applications informatiques pour des clients.
  • Le BPO exécute pour le compte d'un client une ou plusieurs de ses fonctions de support (centres d'appel, gestion de la paie, déclarations de sinistre, etc.).

Clients[modifier | modifier le code]

Les clients d'EDS sont des sociétés et des organismes gouvernementaux.

General Motors, qui était l'unique actionnaire d'EDS entre 1984 et 1996, a longtemps été son plus gros client.

Deux grands clients gouvernementaux d'EDS sont la Marine des États-Unis et le Ministère britannique de la Défense.

Filiales[modifier | modifier le code]

Filiales mondiales d'EDS en 2007[2].

De nombreuses autres filiales existent au niveau local.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Chiffres clés d'EDS[3]
2007 2006
Chiffre d'affaires 22 100 21 268
Effectif 139 071 136 000

Les chiffres financiers sont donnés en millions de dollars américains.

EDS en France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : La Tribune
  2. Source : eds.com
  3. Source : Rapport annuel 2006
  4. Source : UGS - Historique
  5. Source : a&o - notre histoire, consulté en septembre 2007.
  6. Article La maintenance ne passionne plus les SSII de 01net.com, du 16 janvier 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Ross Perot - fondateur d'EDS, candidat à la présidence des États-Unis en 1992 et 1996.
  • Dick Cheney - membre du conseil d'administration d'EDS entre 1996 et 2001, alors qu'il était président d'Halliburton.
  • Ken Follett - son livre Comme un vol d'aigles (1983) raconte l'Opération HOTFOOT : l'extraordinaire sauvetage, par un commando privé monté par Ross Perot, des employés d'EDS pris en otage en 1979 lors de la Révolution islamique en Iran.

Liens externes[modifier | modifier le code]