Elbow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elbow (homonymie).

Elbow

alt=Description de l'image Elbow.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Bury, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock britannique Rock alternatif
Années actives 1990 à aujourd'hui
Labels V2
Fiction Records
Site officiel http://www.elbow.co.uk/
Composition du groupe
Membres Guy Garvey
Mark Potter
Craig Potter
Richard Jupp
Pete Turner
Guy Garvey, chanteur du groupe.
Elbow en concert.

Elbow est un groupe de rock originaire d'Angleterre (Bury près de Manchester) formé dans les années 1990. Il est composé de Mark Potter à la guitare, Richard Jupp à la batterie, Craig Potter au clavier, Peter Turner à la basse et Guy Garvey à la voix. Le groupe est une sérieuse référence musical pour le public de Grand-Bretagne, longtemps considéré comme le meilleur groupe anglais de la décennie.

Le groupe et son évolution[modifier | modifier le code]

La formation qui a débuté en s'appelant Soft réunissait cinq jeunes hommes liés par des goûts musicaux communs. À l'époque, la plupart travaillaient au 'Roadhouse', une salle de concert où ils ont fait leurs débuts. Un contrat est signé chez 'Island' en 1998, qui sera sans suite. Elbow s'engage alors auprès de UglyMan, un petit label indépendant, avec lequel ils sortent leurs premiers singles, qui les mèneront jusque chez V2 Music.

Leur premier album, Asleep in the Back (2001), est très attendu sur la scène rock britannique. L'album connaît dès sa sortie un rapide succès à travers l'Europe. En 2003, Elbow lance également Cast of Thousands, mais c'est le lancement en 2005 de l'excellent Leaders of the Free World qui leur apportera une certaine notoriété, grâce à des titres comme Forget Myself et Leaders of the Free World.

Mars 2008 voit le lancement de leur quatrième album, The Seldom Seen Kid (deux titres étaient pressentis, Ustinov et Teasing The Brim), avec lequel le groupe fera une tournée au Royaume-Uni. La qualité de cet album est reconnue de façon définitive lorsque Elbow reçoit le prestigieux Mercury Prize alors qu'il était en concurrence avec Radiohead, Adele, Burial, The Last Shadow Puppets, British Sea Power et Estelle.

En 2009, la chanson Grounds for Divorce est utilisée dans un teaser de la saison 6 de Dr House, ce qui leur ouvre un l'accès à un nouveau public et fait grandir leur notoriété. Sacré Meilleur groupe de l'année aux Brit Awards, l'hebdomadaire musical NME salue leur contribution exceptionnelle à la musique britannique[1]. Peter Gabriel a repris la pièce Mirrorball (de l'album The Seldom Seen Kid) pour son album de reprises Scratch my back sorti le 25 janvier 2010.

En 2012, le label Treyarch les contacte pour composer la chanson d'introduction de leur jeu vidéo Call of Duty : Black Ops 2. Ce sera la chanson "The night ill always win".

Un sixième opus du groupe est prévu pour Mars 2014 déjà disponible en pré-vente, avec un prime une tournée en Grande-Bretagne et en Europe.

Engagement[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est engagé auprès d'association comme Oxfam en reversant un pourcentage des profit de leur bière ‘build a rocket boys' afin d'aider l’association a lutter contre la plus forte crise de famine qui touche l'Afrique de l'Est.

Les membres de la formation[modifier | modifier le code]

  • Mark Potter : guitare.
  • Richard Jupp : batterie.
  • Craig Potter : clavier, guitare.
  • Pete Turner : basse.
  • Guy Garvey : chant, multi-instrumentiste.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Asleep in the Back (2001)
  • Cast of Thousands (2003)
  • Leaders of the Free World (2005)
  • The Seldom Seen Kid (2008)
  • Build a Rocket Boys! (2011)
  • The Take Off and Landing of Everything (2014)

Compilations / Rééditions / Live[modifier | modifier le code]

  • The Seldon Seen Kid: Live at Abbey Road (2009) (And The BBC Concert Orchestra)
  • Asleep in the Back (2009) (Deluxe Edition)
  • Dead in the Boot (2012) (Compilation de Faces B & titres rares)

Liens[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro 17/04/09 - article d'Olivier Nuc p. 29