El Golâa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Golâa
Aperçu du village d'El Golâa
Aperçu du village d'El Golâa
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Kébili
Maire Younes Ben Arfa[1]
Démographie
Population 7 037 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 33° 29′ 01″ N 9° 00′ 28″ E / 33.483644, 9.00782333° 29′ 01″ Nord 9° 00′ 28″ Est / 33.483644, 9.007823  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
El Golâa

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
El Golâa

El Golâa (القلعة) est un village du sud de la Tunisie. Il est situé au sud-est du chott el-Jérid à quelques kilomètres au nord de Douz dans la région du Nefzaoua.

Rattaché administrativement au gouvernorat de Kébili, il constitue une municipalité comptant 7 037 habitants en 2004[2].

Comme pour beaucoup de villages ou de localités des alentours, son nom renseigne sur le lieu. Ici, El Golâa signifie « citadelle » (comme son homonyme située dans le sud de l'Algérie). En effet, la population d'El Golâa occupait à l'origine un point élevé par rapport à la plaine environnante. Estimée à environ 700 âmes[3] à la fin du XIXe siècle, celle-ci n'a cessé d'étendre son espace d'habitat pour occuper les contrebas de la colline puis la plaine environnante. Comme le montre la photo du village, il ne reste plus au sommet de la colline que l'une des mosquées du village (dont on distingue le minaret) et un jardin public.

Compte tenu de l'absence de sources écrites de première main, il est difficile de définir avec précision les origines de la population d'El Golâa. Plusieurs récits se concurrencent sur la provenance et l'ascendance des Guelaouas (c'est ainsi que les habitants du village sont appelés).

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 14 octobre 2013 modifiant le décret du 25 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne (El Goullaa), Journal officiel de la République tunisienne, n°84, 22 octobre 2013, pp. 3055-3056
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)
  3. Moncef M'halla, « Oasis et Sahara du Sud-ouest tunisien. Du XIXe au XXe siècle », Le Sahara. Lien entre les peuples et les cultures (colloque international), Douz, 19-22 décembre 2002

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilbert Boris, Documents linguistiques et ethnographiques sur une région du Sud tunisien (Nefzaoua), éd. Imprimerie nationale, Paris, 1951
  • J. Muhl, « Mœurs et coutumes d'un village du Sud tunisien. El Golâa », Cahiers de Tunisie, 1954, pp. 67-93