El Choclo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enrique Santos Discépolo, auteur de nouvelles paroles
Libertad Lamarque, une interprète de la chanson

El Choclo est un tango composé et écrit par Ángel Villoldo[1], en 1903 (ou bien un peu avant).

Son auteur le proposa en 1903 à un ami pianiste, José Luis Roncallo, qui se produisait avec son orchestre classique au restaurant "El Americano" (situé au 966 rue Cangallo, aujourd'hui rue Teniente General Perón), devant la haute aristocratie de Buenos Aires. Pour ne pas choquer celle-ci, le morceau fut présenté comme une "criolla danza" (danse argentine). Le morceau a immédiatement rencontré le succès.

El Choclo signifie "l'épi de maïs". Angel Villoldo composant des tangos pour avoir de quoi se nourrir aurait donc choisi le nom d'un des ingrédients du puchero comme titre. Selon sa sœur, Irene Villoldo, "El Choclo" était le surnom d'un homme qui avait des cheveux blonds comme le maîs.

D’abord instrumental, Villoldo lui ajoutera un premier texte en 1905. À la même époque, une version différente aurait été chantée dans les bordels : l'épi de maïs y devenait un symbole phallique.

Le chanteur Carlos Marambio Catán écrivit d'autres paroles.

En 1947, Enrique Santos Discépolo[2]écrivit à son tour de nouvelles paroles à la demande de la chanteuse Libertad Lamarque[3], pour le film Tampico (Gran Casino, premier long métrage de Luis Buñuel).

La chanson a été adaptée en anglais en 1952 sous le titre Kiss of Fire ("Baiser de feu") et interprétée depuis par de nombreux et fameux artistes (Louis Armstrong, Billy Eckstine, Tony Martin, Caterina Valente, Ikue Mori, Hugh Laurie etc.).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Article de Wikipédia sur Ángel Villoldo en espagnol
  2. Articles de Wikipédia sur Enrique Santos Discépolo dans d'autres langues : espagnol, anglais, allemand, portugais
  3. Articles de Wikipédia sur Libertad Lamarque dans d'autres langues : espagnol, anglais, portugais

Liens externes[modifier | modifier le code]