El Chapulín Colorado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

El Chapulín Colorado

alt=Description de l'image El Chapulín Colorado logo.svg.
Titre original El Chapulín Colorado
Genre Série comique
Création Chespirito
Pays d'origine Drapeau du Mexique Mexique
Chaîne d'origine Televisa
Durée ± 30 minutes
Diff. originale 19731979

El Chapulín Colorado est une série télévisée mexicaine créée par Roberto Gómez Bolaños, dit Chespirito, et diffusée entre 1973 et 1979 sur Televisa. Cette série est inédite en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série est une parodie des aventures de super-héros : le personnage principal, El Chapulín Colorado, porte un costume moulant rouge agrémenté d'un cœur jaune portant les lettres « CH » et d'une queue de pie, ainsi qu'un short jaune et des chaussures de tennis jaune et rouge. Il porte aussi deux antennes dites « de vinyle », et dispose d'une arme redoutable, son marteau de plastique nommé « el Chipote Chillón », ainsi que de pastilles de « Chiquitolina », qui lui permettent de devenir minuscule.

Il a pour devise "Más ágil que una tortuga, más fuerte que un ratón, más noble que una lechuga; su escudo es un corazón ... es ¡ el Chapulín Colorado !" ("Plus agile qu'une tortue, plus fort qu'une souris, plus noble qu'une laitue; son écu est un coeur ... c'est le Chapulin Colorado !"), servant d'ouverture à chaque nouvel épisode.

Invoqué par la phrase « ¡oh! y ahora ¿quién podrá defenderme ? » (Oh, et maintenant, qui pourra me défendre ?) proférée par des personnes en détresse, il intervient dans toutes sortes d'événements plus ou moins dramatiques (enlèvements, braquages de banques, mariages forcés, phénomènes surnaturels ...).

Il fait malheureusement preuve d'un mélange de crédulité, bêtise et naïveté, qui fait que bien souvent, il contribue à compliquer ou aggraver la situation plutôt qu'à la résoudre. Et si dans la plupart des épisodes, l'histoire se termine bien, c'est en général suite à un concours de circonstances dont le Chapulín Colorado finira par s'attribuer tout le mérite.

Il ponctue régulièrement ses actions de phrases que la plupart des amateurs de la série ont vite apprises par cœur : « No contaban con mi astucia » ("Ils ne comptaient pas avec mon astuce !"), « Se aprovechan de mi nobleza» ("Ils profitent de ma grandeur d'âme"),« Lo sospeché desde un principio !» ("Je m'en doutais depuis le début !") « Síganme los buenos » ("Suivez moi, les bons !" (par opposition avec "les méchants")), « Calma, calma, que no panda el cunico » ("Du calme, que la nanique ne paisse pas !", au lieu de "Du calme, que la panique ne naisse pas !"), etc.

Il cite aussi quelquefois des dictons, qu'il a malheureusement tendance à mélanger entre eux.

Distribution[modifier | modifier le code]

Phrases du Chapulin Colorado[modifier | modifier le code]

  • "¡No contaban con mi astucia !" ("Ils ne comptaient pas avec mon astuce !"), prononcée lorsque le Chapulin Colorado réussit une action, quelquefois par pur hasard ou chance.
  • "¡Síganme los buenos!" ("Suivez moi, les bons") (par opposition avec "les méchants"), phrase prononcée avant de s'élancer vers un nouvel endroit.
  • "Lo sospeché desde un principio" ("Je m'en doutais depuis le début"), prononcé après avoir posé une question dont la réponse était évidente.
  • "Lo hice intencionalmente, para..." ("Je l'ai fait exprès pour ...") pour justifier une action stupide. Exemple : "je l'ai fait exprès pour vérifier la résistance du mur" après s'y être cogné.
  • "Todos mis movimientos están fríamente calculados" ("Tous mes mouvements sont froidement calculés"), phrase qui suit souvent la phrase précédente.
  • "Se aprovechan de mi nobleza" ("Ils profitent de ma grandeur d'âme") souvent prononcée après avoir été humilié par une remarque du genre de "Nous aurions mieux fait d'appeler Superman !".
  • "Yo opino..." ("Je pense que...") une phrase généralement interrompue par un autre personnage, empêchant le Chapulin Colorado de donner son opinion.
  • "Es exactamente lo que iba yo a decir" ("C'est exactement ce que j'allais dire") lorsqu'un autre personnage propose une idée astucieuse pour résoudre un problème.
  • "Que no panda el cúnico" ("Que la nanique ne paisse pas !", au lieu de "Que la panique ne naisse pas !").
  • "¡ Chanfle !" (ou "¡ Rechanfle !" la seconde fois, "¡ Recontrachanfle !" la troisième fois), exclamations marquant la stupéfaction.

Gadgets et super-pouvoirs[modifier | modifier le code]

  • Le Chipote Chillon, un marteau en plastique jaune et rouge avec lequel le Chapulin étourdit ses ennemis,
  • La Chicharra paralizadora, dont le son permet de paralyser instantanément ceux qui en entendent le son (un coup), puis de les ramener à la normale (deux coups),
  • Les pastilles de chiquitolina, qui lui permettent de devenir minuscule (c'est-à-dire encore plus qu'il ne l'est déjà, comme le disent ses ennemis avec humour ...),
  • La possibilité de voyager dans le temps et dans l'espace, ce qui lui permet de vivre des aventures très variées, selon les épisodes (préhistoire, seconde guerre mondiale, présent, futur, voyages sur Mars, dans l'espace ...).
  • La capacité de respirer dans l'espace sans aide d'aucune sorte,
  • Dans certains épisodes, la capacité de léviter,
  • La capacité de parler et comprendre « toutes les langues du monde, sauf celle des critiques de cinéma » (sic).

Commentaires[modifier | modifier le code]

Roberto Gomez Bolanos explique qu'il a créé le personnage en réaction aux super héros d'Amérique du Nord, tels que Batman et Superman, qui avaient tendance à envahir la télévision mexicaine[1]. Il proposa le personnage, qui s'appelait alors "El Chapulin Justiciero", à plusieurs acteurs mexicains, mais aucun n'accepta le rôle. Il décida alors d'interpréter lui-même ce personnage.

Souhaitant effectuer des effets vidéos en chromakey, pour doter son personnage de pouvoirs extraordinaires, il décida de l'affubler d'un vêtement rouge, qui devait faciliter les manipulations électroniques de l'image. Il changea alors le nom de "Chapulin Justiciero" en "Chapulin Colorado".

Le nom "Chapulin" fut choisi volontairement (il s'agit d'un mot mexicain provenant de la langue nahuatl) pour insister sur le côté mexicain du personnage. Le nom El Chapulin Colorado fait allusion à une sauterelle de couleur rouge commune au Mexique.

La série a été diffusée pour la première fois au Mexique en 1970, où elle faisait partie d'un programme intitulé Los Supergenios de la mesa cuadrada (Les Super Génies de la Table Carrée) dans lequel jouait Chespirito et trois des futurs membres de la série.

Entre 1973 et 1979, elle devient une série à part entière, tout comme l'autre série de Chespirito intitulée El Chavo del Ocho. Un chapitre final où on remerciait les spectateurs fut même tourné et diffusé. La série a ensuite continué comme une partie de la série Chespirito jusqu'en 1993. Cette série connaît un immense succès dans toute l'Amérique latine, où elle est très régulièrement rediffusée, mais également aux États-Unis, surtout dans la communauté hispanique.

Avec cette série, Chespirito fit une utilisation intensive du système dit chroma key et de l'écran bleu ou vert, pour réaliser de nombreux effets spéciaux. Ainsi, le Chapulin Colorado peut voler ou flotter dans les airs, réaliser des mouvements impossibles, se battre contre des martiens, des sorcières et autres étranges créatures. Les effets spéciaux permettent aussi de représenter l'effet réducteur des pastilles de Chiquitolina, où l'on voit le Chapulin passer sous des portes, ou évoluer en miniature parmi des objets aux proportions démesurées. Chespirito fut l'un des premiers réalisateurs à utiliser abondamment ce type d'effets dans la télévision mexicaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]