Ekadashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Ekadashi, ou ekadasi, (sanskrit: एकादशी) est un mot utilisé dans l'hindouisme et le jainisme qui signale un jour de jeûne afin de purifier l'âme et le corps ; le yoga le recommande également. Étymologiquement ekadasi signifie onze: eka: un et dasa: dix[1]. Ces journées d'ekadashi sont dédiées au dieu de la permanence Vishnu; elles sont pour les adorateurs de Vishnu dénommées harivasar[2].


Ekadashi est donc le onzième jour du demi-calendrier lunaire pour la norme européenne[3]. Ce onzième jour fait référence au calendrier lunaire divisé en deux moitiés (le calendrier lunaire entier compte 29 jours, en moyenne). Ainsi il y a deux ekadashis chaque mois, par rapport au calendrier occidental ; mais il arrive qu'il y ait trois ekadashis comme en septembre 2013. Le jour d'ekasashi tombe sur le onzième jour, ce qui correspond à peu près à une lune aux trois quarts lumineuse et, dans sa phase obscure aux trois quarts sombre. Cependant selon les obédiences, les hindous sont divisés sur le calcul précis d'ekadashi bien qu'une règle générale soit appliquée et validée par la majorité des croyants. Dans le sikhisme, les Gurus du sikhisme ne recommandent pas spécialement un jour de jeûne ; la non-violence, la pondérance au quotidien sont mis en exergue plutôt que le jeûne.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 147, ISBN 0816073368
  2. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome II, pages 1 et 2, ISBN 8173802041
  3. Ekadashi dans wikipédia anglais

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]