Eirin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres significations, voir Eirin (homonymie).

Eirin (映倫?) est l'abréviation de Eiga Rinri Kanri Iinkai (映画倫理管理委員会?). C'est un organisme indépendant d'auto censure qui joue un rôle régulateur sur le cinéma au Japon. Il est composé de membres appartenant à la profession.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur instructions des forces Américaines d'occupation, EIRIN a été créé en Juin 1949 d'après le modèle de la Production Code Administration Américaine édicté par Motion Picture Producers and Distributors of America[1] en 1930. Le nom d'origine Eiga Rinri Kitei Kanri Iinkai (Code du Cinéma établi par des Comités d'Ethique), a été condensé en 1956, après l'indépendance du Japon, en Eirin Kanri Iinkai plus communément appelé Eirin.

EIRIN est le pendant de la Motion Picture Association of America aux États-Unis et du British Board of Film Classification au Royaume-Uni. Les films sont classés selon qu'ils conviennent ou non à des enfants ou à des mineurs, selon qu'ils contiennent ou pas des actes sexuels ou de la violence. mais l'absence de certification par Eirin rend la production irréalisable. En pratique, ces films sont tout de même mis sur le marché avec une pixellisation ou un flou des « images choquantes ». Ceci est source d'amusement pour le Japonais qui est traditionnellement libéral sur ce sujet.

Cette classification est considérée comme une censure par certains. Les défenseurs d'Eirin rétorquent que son indépendance offre une protection pour le cinéma vis-à-vis d'une législation gouvernementale qui serait encore plus draconienne. Dans le cas du très controversé film Battle Royale, le réalisateur Kinji Fukasaku paraît accepter ce point de vue lorsqu'il retire son objection à l'évaluation R-15 d'EIRIN concernant ce film et qu'il soutient cette organisation face aux menaces de la classe politique.

Par le passé, EIRIN a refusé la publication de certains films comme Organ, film d'horreur de la réalisatrice kei Fujiwara. Ce film a été publié sur bande vidéo exclusivement sans passer dans les salles de cinéma. Il a attisé les protestations des groupes de défense de la famille.

En tête (ou parfois à la fin) du générique d'un film ayant reçu l'accréditation d'EIRIN, le logo de l'organisation apparaît bien en vue sous le titre.

Classement[modifier | modifier le code]

Sans restriction[modifier | modifier le code]

Avec restrictions[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Motion Picture Producers and Distributors of America anciennement Motion Picture Producers and Distributors of America (MPPDA), est une association à but non lucratif, dont le siège est aux Etats Unis. Elle a pour objectif de promouvoir les intérêts commerciaux des studios de cinéma. Elle est composée des six grands ténors de la production Holliwoodienne (The Walt Disney Company, Sony Pictures, Paramount Pictures Viacom — (possédé par DreamWorks depuis Février 2006), 20th Century Fox (News Corporation), Universal Studios (NBC Universal), Warner Bros (Time Warner)).