Einar Rognvaldsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Einar Rognvaldsson en vieux-norrois: Torf-Einarr i.e Einar « la Tourbe » est Jarl ou comte des Orcades de à 893 à 920.


Origine[modifier | modifier le code]

Einar Rognvaldsson est le second des fils illégitimes de Rognvald de Møre.Il doit son surnom de « Torf » i.e: Tourbe au fait qu'il aurait selon la Saga des Orcadiens imaginé le premier de découper de la tourbe dans le sol pour servir de combustible. En fait d'après Jean Renaud la tourbe, pratique celtique bien connue en Irlande était déjà utilisée aux Orcades et aux Shetland bien avant la venue de Einar[1]

Règne[modifier | modifier le code]

Après la tentative désastreuse de son fils Hallad le Jarl Rognvald de Møre convoque ses autres fils afin de désigner un chef pour recouvrer les Orcades et les Shetland. Il écarte son fils légitime Thorir le Taiseux dans lequel il voit son successeur et estime que son dernier fils Hrollaug n'aura pas le bonheur de devenir Jarl mais que son destin est de partir pour l'Islande [2]

Son dernier fils Einar, née d'une mère d'origine servile, s'engage à ne jamais reparaitre en Norvège si on lui procure un soutien pour reprendre les îles.Rognvald de Møre lui fourni un long navire le roi Harald lui confère le titre de Jarl et à l'automne Einar met le cap à l'ouest. Dès son arrivée il livre bataille et tue les deux principaux vikings qui désolaient la région: Thorir Barbe-de-Bois et Kalfr Skurfa (i.e: le pelliculeux !) [3]

Après avoir provoqué la mort du Jarl Rognvald de Møre, Halfdan Halleg un fils du roi Harald Ier de Norvège arrive au Orcades d'où le Jarl Einar s'enfuit. Dès l'automne suivant il revient, bat la troupe de son adversaire qui est capturé vivant. Einar afin de venger la mort de son père aurait selon la Saga fait exécuter Halfdan rituellement[4],[5]

Quelque temps après le roi Harald Ier fait voile avec sa flotte vers les Orcades et Einar se réfugie au Caithness. Des médiateurs interviennent entre eux et pour faire la paix Harald Ier exige des Orcades en compensation de la mort de son fils, une contribution de 60 marks d'or qu'Einar s'engage à payer seul avec comme contrepartie les droits allodiaux des paysans [6]

Torf-Einar qui selon la Saga était un « homme laid borgne mais avec une vue perçante » gouverne ensuite les îles pendant de nombreuses années avant de mourir de maladie en 920.

Postérité[modifier | modifier le code]

Torf-Einar laisse trois fils qui seront Jarl:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes Ouest-France Université Rennes 1992 (ISBN 2737309018) p. 31
  2. Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, tr. par Jean Renaud, éd. Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2700716426), chapitre VI p. 53 .
  3. Snorri Sturluson Histoire des rois de Norvège Texte traduit et présenté par François-Xavier Dillmann, Gallimard Paris 2000 (ISBN 2070732118) « Histoire de Harald à la Belle Chevelure », chapitre 27 p. 145-146 .
  4. Einar lui fait tailler l'« aigle de sang » dans le dos avec une épée, séparer les côtes de l'échine arracher les poumons et l'offrit à Odin
  5. Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, Op.cit chapitre VIII p. 55 .
  6. Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, Op.cit chapitre VIII p. 56 .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London 1998, (ISBN 1841190969) « Einar (I) » p. 441-442.
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050), Seaby, London 1991, (ISBN 1 852640472) « Torf Einar » p. 228.
  • (no) Narve Bjørgo, « Torv-Einar Ragnvaldsson », Norsk biografisk leksikon,consulté le 15 octobre 2013.