Ein Gedi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ein Gedi (kibboutz) pour le kibboutz. 
Les chutes d'Ein Gedi.
Localisation sur la carte d'Israël
Ein Gedi
Ein Gedi
Voir l’image vierge
Localisation sur la carte d'Israël : Ein Gedi.

Ein Gedi est une oasis et une ancienne ville au bord de la rive occidentale de la mer Morte à la limite du désert de Judée en Israël. Elle est située à proximité des sites de Massada et de Qumran.

Il est fait plusieurs fois référence à cette oasis dans la Bible. C'est là que se cacha le roi David[1] lorsqu'il était poursuivi par Saül. Ein Gedi est aussi mentionné dans le livre d'Ezéchiel (47:10), dans le Cantique des cantiques (1:14) et dans le livre des Chroniques (20:2).

C'est aujourd'hui un parc national israélien. Ce site de 25 km2 a obtenu le statut de réserve naturelle en 1972. L'été 2005 a été marqué par un incendie qui a brûlé les deux tiers de l'oasis à cause d'une négligence humaine (cigarette mal éteinte).

À proximité de la réserve se trouve les ruines de la ville antique. On peut y voir les restes d'une synagogue du IIIe siècle.

De nos jours, cette station balnéaire jouit d'un climat chaud toute l'année et possède quelques hôtels qui proposent des cures thermales au bord de la mer Morte. Elle est très fréquentée par les touristes étrangers en Israël. Inhabitée pendant 500 ans, un kibboutz s'est installé dans la localité de Ein Gedi en 1956.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]