Eilistraée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eilistraee, la Vierge Noire, est une divinité fictive des Royaumes oubliés, un monde de campagne pour le jeu de rôle Donjons et Dragons.

C'est une déesse du panthéon drow, et son portfolio inclut le chant, la chasse, la lune et la beauté.

Ses adorateurs sont des drows d'alignement Bon cherchant à échapper au mal de l'Outreterre, un gigantesque royaume souterrain.

Description[modifier | modifier le code]

Eilistraee est une femelle drow nue, dansant sous la lune l'épée à la main.

C'est la fille de Corellon Larethian et Araushnee (qui fut punie par Corellon et prit le nom de Lolth). Elle fut rejetée par le panthéon drow pour s'être opposée à la guerre contre la Seldarine.

Elle résidait autrefois dans la 66° couche du plan des Abysses mais possède désormais un refuge en Arvandor.


En 1379 DR, pendant qu'elle incarnait Qilué Veladorn afin de tenter d'offrir la rédemption à Halisstra Melarn, elle est tuée par cette dernière avec la lame croissant.

Dogme[modifier | modifier le code]

"Aider les faibles, les forts, et les reconnaissants. Être toujours bon, sauf en affrontant le mal".

"Encourager partout le bonheur, alléger les cœurs avec des paroles gentilles, des chansons et de la joie. Dès que possible, la nourriture doit être prise avec une chanson. Sauf en cas de grande tristesse, un festin doit être accompagné de joie. Promouvoir la joie et la gaité dès que possible".

"Apprendre à chasser et cuisiner le gibier. Apprendre à fabriquer, à réparer, et utiliser des instruments de musique. Apprendre de nouvelles chansons, de nouvelles danses, de nouvelles passes d'arme, de nouvelles recettes, et transmettre ce savoir dès que possible. Pratiquer la musique et l'escrime".

"La richesse doit être utilisée pour acheter des vivres, des instruments de musique, de bonnes épées et armures, et d'autres outils pour plaire à la Déesse. Sur la route, nourrir, aider et défendre ceux dans le besoin, tout en priant pour la Déesse. Prêter assistance à ceux qui se battent pour le Bien, avec pour seul récompense le prix d'un objet qui pourrait servir à la Déesse".

"Quand les vivres se font rares, il faut chasser. Se nourrir par ses propres moyens dès que possible. Gardez des provisions et les donner aussi souvent que possible aux étrangers dans le besoin, et aux autres races. Pendant les récoltes, conserver de la nourriture".

"Les étrangers sont des amis potentiels. De même que les voyageurs affamés et colériques. Abriter les sans-abri. Durant les durs hivers, patrouiller et rechercher les égarés, les blessés et ceux qui ont froid. Essayer de convertir au moins une personne par pleine lune, pour vénérer la Déesse".

"Défendre le peuple, et promouvoir l'harmonie entre les races. Brûler les corps des ennemis maléfiques, en offrande à la Déesse, sauf s'ils sont comestibles et que le peuple a faim. Les corps des alliés doivent être enterrés et célébrés par une chanson, et leur famille doit être réconfortée. Rendre la rudeur par de la bonté. Rendre la violence avec violence, pour que la souffrance soit moindre, et le danger vite repoussé".

"Aidez les drows en détresse. Leur annoncer qu'une place les attend auprès de la Déesse, au royaume du dessus, sous la Grande Lumière. Vivre en paix sous le soleil, là où poussent les arbres et les fleurs".

Clergé[modifier | modifier le code]

Le clergé d'Eilistraee est en nombre réduit, généralement des drows. Il est assez bien accueilli à Eauprofonde. La grande majorité du clergé est composé de femmes.

Son temple le plus connu, la Promenade se situe sous la cité, près de Port au Crâne. D'autres chapelles sont disséminées près de la Forêt Grise. Les clercs essayent d'aider les drows à abandonner leurs manières maléfiques et à réduire la peur que cette race suscite.

Les prêtresses sont surnommées les Dames Sombres. Les jeunes initiées et les acolytes sont appelées Vierges. Les titres individuels varient entre les temples, et peuvent inclure : Danseur lunaire, Chanteur lunaire, Sombre chasseuse, Vierge argentée, Épée vivante, Lame sortie, forgeur d'épée, Lame brillante de ténèbres, Chevalier du Sombrechant, Protecteur, et Fantôme de la Nuit lunaire.

Les prêtresses d'Eilistraee n'ont pas de vêtement de cérémonie. Elles cherchent au contraire à être le plus dévêtu possible, comme par exemple des robes de soie argentée et transparentes.

Symbole[modifier | modifier le code]

Le symbole utilisé est varié : un pendentif représentant une épée d'argent grande comme la main, une épée décorée d'un croissant de lune ou une figurine d'une femme noire armée d'une épée devant la pleine lune. Les pendentifs sont souvent portées autour du cou par de fines chaines d'argent ou de mithril.

Les adoratrices les plus connues sont Liriel Baenre et Qilué Veladorn des Sept Sœurs.

Rites[modifier | modifier le code]

Le rite le plus connu est appelé la Chasse. À chaque pleine lune, les prêtresses, nues, armées seulement de leur épée, partent chasser une espèce donnée (très souvent un animal sauvage, mais parfois des orcs, des lycanthropes maléfiques). La chasse se fait en dansant, et la proie est sacrifiée au nom de la divinité. Si c'est un animal, il sera mangé par la suite, et une dernière danse conclut le rite.