Eileen Ford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ford (homonymie).

Eileen Ford, née Eileen Otte le 25 mars 1922 à New York et morte le 9 juillet 2014 à Morristown dans le New Jersey[1], est un agent de mannequins. En 1946, elle se marie avec Gerard W. Ford (en) puis fonde l'agence de mannequins Ford Model Management siégeant à New York. À eux deux, après de nombreuses innovations dans le métier d'agent, ils vont transformer ce métier presque amateur en un business florissant[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Eileen Otte étudie au Barnard College, une université d'arts libéraux ; pourtant sa mère souhaitait la voir faire des études de droit pour devenir avocate[3]. Ces années là, sa carrière de mannequin est très succincte : « Mannequin, c'est un grand mot. J'ai fait quelques apparitions ici ou là dans des magazines comme Mademoiselle, des petits boulots d'été quand j'étais étudiante à Barnard[3]. » Elle rencontre Gerard Ford en 1944[2]. Eileen Ford investie juste après la Seconde Guerre mondiale la maison familiale de Manhattan pour créer un service de secrétariat, permettant de gérer l'agenda des mannequins de l'époque. Une fois enceinte, son mari la rejoint aux affaires[2]. Dans les décennies suivantes, ils créent un nouveau moyen de rémunération pour les mannequins ainsi qu'un système de contrats d'exclusivité[2].

Le Time la décrit en 1997 comme « mi-pibull, mi-mère poule »[3].

Son mari meurt en 2008. Elle aura quatre enfants avec lui[3], dont Katie Ford (en) qui a repris la direction de l'agence les années passées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Eric Wilson, « Eileen Ford, a Founder of the Top Modeling Agency, Dies at 92 », sur nytimes.com,‎ 10 juillet 2014
  2. a, b, c et d Eric Wilson, « Jerry Ford, 83, Man Behind the Models, Dies », sur nytimes.com, The New York Times,‎ 26 août 2008 (consulté le 23 novembre 2013)
  3. a, b, c et d Carole Sabas, « Son nom est Ford…Eileen Ford », Vogue Paris, Condé Nast, no 942,‎ novembre 2013, p. 206 à 211 (ISSN 0750-3628)

Lien externe[modifier | modifier le code]