Eildon Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eildon Hill
Image illustrative de l'article Eildon Hill
Localisation
Pays Écosse Écosse
Coordonnées 55° 34′ 53″ N 2° 43′ 07″ O / 55.58134, -2.7185555° 34′ 53″ Nord 2° 43′ 07″ Ouest / 55.58134, -2.71855  

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Eildon Hill
Eildon Hill

Eildon Hill (prononcé en anglais ['i:ldən hɪl]) est une colline qui se situe au sud de Melrose dans les Scottish Borders en Écosse. Son sommet nord, elle comporte trois pics, est entouré de 5 km de remparts, délimitant une zone de 16 ha dans laquelle au moins trois cents plateformes ont été taillées dans la roche pour servir de base à des maisons de gazon ou de bois.

Des fouilles ont mis au jour des preuves que le castrum était occupé 1 000 ans avant J.-C., à l'âge du bronze. Les remparts semblent avoir été bâtis et rebâtis en trois phases. À son apogée, la population du castrum a été de 3 000 à 6 000 habitants, le plus grand connu en Écosse à cette période. Alors qu'aucune preuve d'une population significative lors de la période pré-romaine n'a été trouvée, le géographe romain Ptolémée a enregistré la tribu dans la zone comme celle de Selgovae.

Étymologiquement, il existe deux hypothèses traditionnelles pour expliquer l'origine du nom de Eildon. Selon la première, Eildon pourrait venir du gaélique : aill (rocher) et dun (colline). La seconde hypothèse indique qu'il pourrait s'agir d'une altération du gallois inoeldun (colline nue, colline pelée).

Ce lieu est évoqué à plusieurs reprises dans les annexes de la préface générale du roman Waverley de Sir Walter Scott (1771-1832).

Article connexe[modifier | modifier le code]