Eihwaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Eihwaz

« if »
Nom
Proto-germanique Vieil anglais
2haz / *Ē2waz Ēoh
Tracé
Vieux futhark Futhorc
Runic letter iwaz.svg
Unicode (HTML)

U+16C7 (#5831;)
Translittération
ï ēo
Transcription
ï ēo
API
[æː](?) [eːo]
Position dans l'alphabet
13

Eihwaz ou Īhwaz (mot de forme très incertaine, voir plus bas) est la treizième rune du Futhark et la cinquième de la famille de Hagalaz. Elle est précédée par Jēran et suivie de Perþō. Elle est nommée Ēoh en anglo-saxon, avec le sens d’ « if ».L’usage en fut abandonné dans la version brève de l'alphabet runique en usage en Scandinavie, de sorte qu'il n'y a pas de nom en vieux norrois.

Le nom primitif de la rune en proto-germanique est difficile à reconstruire. On peut en effet restituer pour le proto-germanique deux mots approchants mais distincts avec le sens d’ « if » : *īhaz / 2haz, que continue le vieil anglais éoh (ou íh) qui constitue le nom de la rune et le vieux saxon îh, et *īwaz / 2waz, que continue le vieil anglais íw (anglais moderne yew) et le vieux norrois yr. Le nom couramment cité pour cette rune, *eihwaz ou *īhwaz, n'est qu’un compromis entre les deux reconstructions.

Le son que notait à l’origine cette rune est mal défini ; il pourrait correspondre au phonème2 reconstruit pour le proto-germanique, mais sa valeur phonétique n’est pas précisément connue, sinon qu’il devait s'agir d'un type de voyelle antérieure.

Par son tracé, Eihwaz ressemble à la variante moderne de Sōwilō avec qui elle ne doit pas être confondue.

Poèmes runiques[modifier | modifier le code]

Seul le poème runique anglo-saxon décrit Eihwaz :

Poème runique[1] Traduction en français

Anglo-saxon
ᛇ Eoh byþ utan unsmeþe treow,
heard hrusan fæst, hyrde fyres,
wyrtrumun underwreþyd, wyn on eþle.


L’if est un arbre à la surface rugueuse,
solidement et fermement lié à la terre, gardien de la flamme,
aux racines souterraines, une joie sur sa terre natale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Poèmes et traduction en anglais sur cette page.