Egyptian Expeditionary Force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corps expéditionnaire.

La Force expéditionnaire égyptienne (The Egyptian Expeditionary Force (EEF)) a été créée en mars 1916 pour diriger les troupes du Commonwealth britannique en Égypte pendant la Première Guerre mondiale. Elle était commandée à l'origine par Sir Archibald Murray puis, plus tard, par Edmund Allenby. Elle se composait des XXe et XXIe Corps britanniques, sous le commandement respectif des généraux Philippe Chetwode et Edward Stanislaus Bulfin renforcés par le Desert Mounted Corps formé de quatre divisions de cavalerie (principalement d'origine australienne) sous le commandement du lieutenant-général australien Sir Henry George Chauvel. La composante aérienne était la brigade palestinienne du Royal Flying Corps et plus tard, de la Royal Air Force.

La force était initialement composée essentiellement de soldats britanniques et égyptiens, mais la plupart d'eux ont été envoyés sur le front occidental au début de 1918 pour aider à repousser l'offensive allemande du printemps 1918. De nouvelles troupes sont ensuite arrivées en provenance des Indes britanniques, d'Australie et de Nouvelle-Zélande. Bien que l'on ait craint que les musulmans qui composaient la majorité des troupes indiennes puissent rejoindre le désert et les forces de l'Empire ottoman dans la région (qui avait déclaré la Djihad contre les Alliés au début de la guerre), cette crainte s'avéra sans fondement car les Indiens combattirent vaillamment lors des engagements majeurs de l'armée. La Force a également inclus un petit contingent de troupes françaises et italiennes. Les forces de la révolte arabe, dirigée par le Prince Fayçal ibn Hussein ont également été officieusement rattachées à Allenby pendant l'offensive de Damas.

Le rôle de la force a évolué d'une défense de l'Égypte à l'invasion de la Palestine avec la prise de Beer-Sheva et de Gaza en octobre-novembre 1917 (voir Batailles de Gaza / Beersheba) et l'entrée à Jérusalem le 11 décembre 1917. Les succès de la campagne de d'Allenby en 1918 aboutit à la défaite des Turcs à la bataille de Megiddo et à la prise de Damas, Beyrouth et Alep. Ces succès vont finalement aboutir à la sortie de la Turquie de la guerre et à la mise en place du mandat britannique sur la Palestine.