Egon Günther

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Egon Günther (1988)

Egon Günther, né le 30 mars 1927 à Schneeberg, est un réalisateur et écrivain allemand[1]. Il est plus particulièrement connu pour son film Lotte in Weimar, basé sur le roman éponyme de Thomas Mann, et qui fut sélectionné parmi les prétendants à la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1975.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

En 1958, Egon Günther débute sa carrière cinématographique en travaillant pour les studios de Babelsberg, qui appartenaient alors à la DEFA, société de production est-allemande[2]. Plusieurs de ses films ayant été censurés, il quitte la RDA en 1978 pour s'installer en RFA. Il reviendra vivre près de Berlin seulement après la « chute du mur »[3].

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 1997[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma
  • 1961 : Das Kleid (La Robe)
  • 1965 : Wenn du groß bist, lieber Adam (Quand tu seras grand, mon cher Adam)
  • 1971 : Der Dritte (Le Troisième)
  • 1972 : Die Schlüssel (La Clé)
  • 1974 : Lotte in Weimar (Charlotte à Weimar d'après Thomas Mann)
  • 1976 : Die Leiden des jungen Werthers (Les Souffrances du jeune Werther d'après Goethe)
Télévision
  • 1979 : Exil (mini-série TV)

Publications en allemand[modifier | modifier le code]

  • Till, Halle (Saale), 1953
  • avec Werner Persicke, Die Maurerklasse 3c, Leipzig, 1954
  • Flandrisches Finale, Halle (Saale), 1955
  • Fünf Spiele nach den Gebrüdern Grimm, Leipzig, 1955
  • avec Reiner Kunze, Die Zukunft sitzt am Tische, Halle (Saale), 1955
  • Die Abenteuer des tapferen Schneiderleins, Leipzig, 1957
  • Dem Erdboden gleich, Halle/Saale, 1957
  • Das gekaufte Mädchen, Leipzig, 1957
  • Der kretische Krieg, Halle (Saale), 1957
  • Die schwarze Limousine, Berlin, 1963
  • Schießen Sie nicht!, Berlin, 1964
  • Kampfregel, Berlin, 1970
  • Rückkehr aus großer Entfernung, Berlin, 1970
  • Die merkwürdigen Umstände der Marquise von O, Berlin, 1972
  • Einmal Karthago und zurück, Berlin [u.a.], 1974
  • Reitschule, Berlin [u.a.], 1981
  • Der Pirat, Berlin [u.a.], 1988
  • Rosamunde, Bergisch Gladbach, 1990
  • Palazzo Vendramin, Bergisch Gladbach, 1993
  • Die Braut, Berlin, 1999

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]