Egon Eiermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timbre à l'effigie d'Eiermann

Egon Eiermann (né le 29 septembre 1904, à Neuendorf près de Potsdam, mort le 20 juillet 1970, à Baden-Baden) est l'un des plus éminents architectes allemand dans la seconde moitié du XXe siècle.

Eiermann a étudié à l'Université Technique de Charlottenburg, près de Berlin. Il a travaillé d'abord pour les établissements Karstadt, et avant la Seconde Guerre mondiale avait un bureau avec son collègue architecte Fritz Jaenecke. Il rejoint le corps professoral de l'université de Karlsruhe en 1947, où il travaille sur le développement de méthodes de construction en acier.

Ses œuvres majeures sont :

  • l'usine de textile à Blumberg (1951)
  • le pavillon allemand de l'Allemagne de l'ouest à l'Exposition universelle de 1958 de Bruxelles (avec Sep Ruf)
  • l'ambassade d'Allemagne de l'Ouest à Washington, DC (1958-1964)
  • un bâtiment pour le Parlement allemand (Bundestag), à Bonn (1965-1969)
  • le siège d'IBM en Allemagne à Stuttgart (1967-1972)
  • le siège d'Olivetti, à Francfort (1968-1972).
  • De loin son œuvre la plus célèbre est la nouvelle église sur le site de l'Église du Souvenir Gedächtniskirche à Berlin (1959-1963).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :