Effet Sandbox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sandbox.

L'effet Sandbox est une hypothétique sorte de pénalité sur le référencement qui serait infligée par le moteur de recherche Google aux nouveaux domaines sur les mots clés les plus concurrentiels.

Selon les personnes qui prétendent l'existence de cet effet, soit le positionnement des nouveaux sites sur les mots-clés importants serait limité en progression, soit les nouveaux sites cherchant à se positionner trop vite, via un grand nombre de liens entrant, subiraient une « pénalité ».

Réalité du phénomène[modifier | modifier le code]

Bien qu'aucune déclaration officielle n'ait été effectuée quant à son existence, de nombreuses personnes prétendent avoir par elles-mêmes constaté cet effet. Ce prétendu phénomène est donc notable sur le web, au moins par les nombreuses discussions et tentatives d'explications qu'il provoque[1],[2],[3],[4].

Les opinions sur les causes de cet effet sont assez diverses : certains prétendent qu'il existe bel et bien une sorte de filtre responsable de l'effet, d'autres pensent qu'il s'agit simplement d'une conséquence de l'algorithme complexe de calcul utilisé par Google[5],[6].

Utilité prétendue[modifier | modifier le code]

Les personnes ayant essayé d'analyser le phénomène semblent indiquer que si l'effet était volontaire de la part de Google, alors il s'agirait probablement d'une mesure destinée à faire face aux tentatives de référencement abusif (spamdexing) et autres tentatives de manipulation de l'index Google[2],[7].

Faire face à l'effet sandbox[modifier | modifier le code]

Étant donné que l'effet sandbox n'est pas reconnu par tous (et encore moins perçu par tous de la même façon), il n'est pas surprenant que les façons de faire face à ce prétendu effet divergent aussi.

Néanmoins un certain nombre de conseils reviennent souvent :

  • être patient[8] : c'est évidemment plus facile à faire quand on a le temps, ou que l'on travaille sur plusieurs projets en même temps ;
  • ne pas négliger les autres moteurs de recherche, tels que Yahoo! Search, Ask.com, Live Search, etc. ;
  • investir sur les mots clés en question sur Google AdWords[4] : s'il n'est pas possible de figurer dans les meilleurs résultats (de recherche) pour un mot clé, il peut être intéressant de figurer dans les liens publicitaires en haut de cette même page de résultat ;
  • essayer de promouvoir le contenu en question sur des sites déjà établis[4] ;
  • ajouter du contenu à votre site et obtenir des liens entrant sur des sites de qualité. De nombreux tutoriels existent sur le web.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Olivier Duffez, « Google et l'effet « sandbox » », sur WebRankInfo, 28 décembre 2004.
  2. a et b (fr) Guillaume Bouchard, « Sandbox et Blacklist de Google, sur Go-Ref, 7 décembre 2006.
  3. (en) Jakob Jelling, « What is The Google Sandbox Effect? », sur WebProNews, 26 août 2004.
  4. a, b et c (en) David Wallace, « How To Play In Google's Sandbox », sur Search Engine Guide, 9 février 2005.
  5. (en) « What is Google Sandbox effect? », sur Google Success, 7 août 2006.
  6. (en) David George, The ABC of SEO : Search Engine Optimization Strategies, Lulu.com,‎ 2005 (ISBN 1-4116-2251-0), « Sandbox », p. 109–110.
  7. (fr) Djo, « Sandbox Google: Explications et analyse d'une sandbox vécue... », sur La Ferme du Web, 26 novembre 2008.
  8. (fr) JarodxXx, « L'effet Sand box de Goggle existe-t-il réellement ? », sur son site, 26 décembre 2008.