Edzard II de Frise orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edzard II de Frise orientale
Image illustrative de l'article Edzard II de Frise orientale

Titre Comte
(1561 – 1599)
Prédécesseur Ennon II
Successeur Ennon III
Biographie
Naissance 24 juin 1532
Greetsiel
Décès 1er mars 1599
Aurich

Edzard II Cirksena (né le 24 juin 1532 à Greetsiel; † 1er mars 1599 à Aurich)[1] fut comte de Frise orientale de 1560 à 1599. Il règne conjointement avec son frère cadet Jean II jusqu'en 1591. Prince luthérien lié à la dynastie suédoise des Vasa, il perdit peu à peu la confiance des villes calvinistes de son comté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre 1559, Edzard II épousa à Stockholm Catherine Vasa (née le 6 juin 1539 au Palais royal de Stockholm ; † le 21 décembre 1610 au château de Berum), fille du roi de Suède Gustave Ier. Edzard est le seul seigneur frison à avoir jamais épousé une fille de roi : la maison royale de Suède entendait, par cette union, accroître son influence sur la Mer du Nord.

Edzard II dut combattre les menées de sa mère, la régente Anne, qui lui refusait l'application du droit de primogéniture, car elle cherchait à toute force à préserver l'indépendance du pays vis-à-vis de la Suède. Ainsi elle fit en sorte qu'Edzard ne soit que corégent du pays avec ses deux frères ; mais son premier frère, Christophe, mourut prématurément, et bientôt Edzard entra en rivalité avec l’autre frère, Jean ; cette confrontation affaiblit clairement leur autorité, et si la mort de Jean en 1591 laissait Edzard II seul maître du comté de Frise orientale, les villes ne lui faisaient plus confiance : pour se concilier leur appui, il dut concéder en 1593 la création d'une Haute Cour à Aurich.

Finalement en 1595 la rébellion d’Emden se solda par l'expulsion des Cirksena de cette cité calviniste, dont Edzard, pressé par les États généraux des Provinces-Unies, dut reconnaître l'indépendance le 5 juillet 1595 au traité de Delfzijl, perdant par là une grande partie de sa puissance financière.

C'est encore sous le règne d'Edzard que le fief de Jever, par suite de l'échec antérieur d’Ennon II, fut définitivement arraché au comté de Frise orientale. Marie de Jever hérita de cette principauté par les comtes d'Oldenbourg.

À sa mort, il ne fut plus question d'inhumer Edzard II dans la grande église d'Emden, à cause de la foi luthérienne qu'il avait professée toute sa vie. Il fut donc le premier Cirksena à être inhumé dans l’église Saint-Lambert d'Aurich (13 mai 1599). La crypte accueillera les cendres de ses successeurs jusqu'à l'extinction de la lignée en 1744.

Descendance[modifier | modifier le code]

De Catherine Vasa, fille du roi Gustave Ier de Suède, Edzard eut dix enfants :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Walter Deeters, Biographisches Lexikon für Ostfriesland (lire en ligne), « Edzard II ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]