Edythe Chapman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapman.

Edythe Chapman

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographiée vers 1906

Naissance 8 octobre 1863
Rochester
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 octobre 1948 (à 85 ans)
Glendale
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Tom Sawyer (1917)
Le Réquisitoire (1922)
Les Dix Commandements (1923)

Edythe Chapman est une actrice américaine, née le 8 octobre 1863 à Rochester (État de New York), morte le 15 octobre 1948 à Glendale (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Droit d'aimer (1922, photo de tournage)
En haut, de g. à d. : Gloria Swanson, Rudolph Valentino, inconnu, Edythe Chapman, Sam Wood, Alfred Gilks et Osmond Borradaile (en)
En bas : inconnus, sauf Alec B. Francis (à d.)

Edythe Chapman débute au théâtre en 1892 et rejoint la troupe (qui se produira entre autres à Broadway en décembre 1906) de l'acteur James Neill en 1897, année où elle l'épouse.

Au cinéma, elle apparaît pour la première fois dans Richelieu (en) d'Allan Dwan (avec Murdock MacQuarrie dans le rôle-titre), sorti en 1914. Ce film muet est également le premier aux côtés de son mari, qu'elle retrouvera dans vingt-trois autres films, dont six réalisations de Cecil B. DeMille (comme Le Réquisitoire et Le Détour, tous deux avec Leatrice Joy et sortis en 1922, ou encore Les Dix Commandements, version de 1923, avec Theodore Roberts personnifiant Moïse).

Outre Cecil B. DeMille (huit films en tout) et Allan Dwan (cinq films au total), Edythe Chapman tourne notamment sous la direction de William C. de Mille (frère du premier ; six films, dont The Idle Rich (en) en 1929 — dernier du couple Neill —, avec Conrad Nagel et Bessie Love), William Desmond Taylor (cinq films, dont Tom Sawyer en 1917, avec Jack Pickford dans le rôle-titre), et Sam Wood (quatre films, dont Le Droit d'aimer en 1922, avec Gloria Swanson et Rudolph Valentino).

Au total, l'actrice contribue à cent-vingt films américains, dont seuls les sept derniers sont parlants. Parmi ses quatre ultimes, sortis en 1930, citons Up the River (avec Spencer Tracy et Claire Luce) de John Ford — qu'elle avait déjà croisé en 1925 sur Sa nièce de Paris, avec J. Farrell MacDonald et Otis Harlan —, ainsi que Take the Heir (avec Edward Everett Horton et Dorothy Devore) de Lloyd Ingraham.

Edythe Chapman se retire de l'écran peu avant la mort en 1931 de son époux (qui était né en 1860), dont elle reste veuve jusqu'à son propre décès survenu en 1948.

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Everywoman (1919)
De g. à d. : Edythe Chapman, Charles Ogle et Violet Heming

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :