Edward Singleton Holden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edward Singleton Holden entre 1870 et 1880.

Edward Singleton Holden (né le 5 novembre 1846 - mort le 16 mars 1914) est un astronome américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né en 1846 à St-Louis (Missouri) de Jeremiah et Sarah Holden, Edward Holden fréquente l'Université Washington à St-Louis de 1862 à 1866, année où il obtient son baccalauréat. Il s'entraîne par la suite à l'Académie militaire de West Point.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1873, il devient professeur de mathématiques à l'Observatoire naval des États-Unis. Le 28 août 1877, quelques jours après la découverte de Déimos et Phobos, il prétend avoir découvert un troisième satellite à Mars à partir d'observations erronées[1].

Il est directeur de l'Observatoire Washburn (en) de l'Université du Wisconsin–Madison de 1881 à 1885, année où il est élu membre de la National Academy of Sciences. Il devient président de l'Université de Californie de 1885 à 1888. En 1888, il devient le premier directeur de l'Observatoire Lick. Il occupe ce poste jusqu'en 1897.

En 1893, il publie The Mogul emperors of Hindustan, A.D. 1398- A.D. 1707, un livre sur les Mughal Emperors (en)[2].

Il fonde l'Astronomical Society of the Pacific et en est le premier président de 1889 à 1891.

En 1901, il devient bibliothécaire de l'Académie militaire de West Point, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort.

Travaux[modifier | modifier le code]

Edward Holden découvre 22 objets NGC lors de ses travaux à l'Observatoire Washburn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Planet Mars: A History of Observation and Discovery. Chapter 5: 1877. University of Arizona Press
  2. (en) Edward Singleton Holden, The Mogul emperors of Hindustan, A.D. 1398- A.D. 1707, New York : C. Scribner's Sons,‎ 1895 (lire en ligne), xiv

Liens externes[modifier | modifier le code]