Edward Sharpe and the Magnetic Zeros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edward Sharpe and the Magnetic Zeros

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alex Ebert, fondateur du groupe Edward Sharpe and the Magnetic Zeros

Informations générales
Pays d'origine Los Angeles, Californie, USA
Genre musical folk, rock, rock alternatif, jam band
Années actives 2007 – présent
Labels Rough Trade Records
Site officiel http://www.edwardsharpeandthemagneticzeros.com
Composition du groupe
Membres Alex Ebert
Jade Castrinos
Nico Aglietti
Stewart Cole
Aaron Embry
Josh Collazo
Orpheo McCord
Nora Kirkpatrick
Christian Letts
Seth Ford-Young
Mark Noseworthy
Aaron Arntz

Edward Sharpe and the Magnetic Zeros est un groupe californien, fondé autour d’Edward Sharpe, alias Alex Ebert[1] et composé d'une dizaine de musiciens.

Fondation[modifier | modifier le code]

Après la rupture avec sa petite amie de l’époque, Alexander Ebert quitte le domicile pour rejoindre un ami de longue date, Nicholas Raymond Kellen, et décide de suivre une thérapie en douze étapes, le Twelve-Step Program (en). En parallèle, il commence à écrire un livre sur une figure messianique qu’il appelle Edward Sharpe. Ebert le définit comme « un être venu sur terre pour sauver les Hommes… Mais qui serait encore capable d’être distrait par la gent féminine et de tomber amoureux ». Durant cette période, il fait la connaissance de Jade Castrinos.

En 2009, Alexander Ebert, Jade Castrinos et une troupe de musiciens pour la plupart des amis de longue date [2], fondent Edward Sharpe and the Magnetic Zeros. Le groupe part en tournée en bus à travers les États-Unis. Le style musical est très éloigné des précédentes collaborations d’Alexander Ebert avec Ima Robot.

Membres[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

Autres membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Up from Below (2009)
  • Here (2012)
  • Edward Sharpe and the Magnetic Zeros (2013)[3]

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Edward Sharpe and the Magnetic Zeros : cmon get happ », sur pastemagazine.com,‎ 28 septembre 2009
  2. « Edward Sharpe and the Magnetic Zeros » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur paperblog.fr
  3. (en) « Edward Sharpe and the Magnetic Zeros Soar on Letterman », sur rollingstone.com,‎ 25 juillet 2013 (consulté le 12 septembre 2013)
  4. « Publicité Peugeot 2008 : Voyez la ville autrement ! », sur automotive-marketing.fr (consulté le 30 mai 2013)
  5. « Musique de pub C4 Picasso 2013 - Le technospace Citroën », sur musique-pub.com,‎ 2 juin 2013 (consulté le 12 septembre 2013)
  6. « Edward Sharpe & The Magnetic Zeros - Home (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 3 juin 2013)
  7. « Musique de pub Peugeot Crossover 2008 », sur musique-pub.com,‎ 15 mai 2013 (consulté le 12 septembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :