Edward Routh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Routh.

Edward John Routh (20 janvier 1831 – 7 juin 1907), est un mathématicien anglais. Il a laissé son nom au critère de Routh-Hurwitz.

E. Routh

Biographie[modifier | modifier le code]

Routh est le fils d'un commissaire aux armées, Sir Randolph Isham Routh (1782–1858) et de Marie-Louise Taschereau (1810–1891), une fille de magistrat québecoise (Québec étant alors rattaché à la province britannique du Bas-Canada). La terre noble de Routh, détenue par sa famille depuis l'invasion normande, est voisine du bourg de Beverley, dans le Yorkshire. Le père d'Edward, Randolph, avait notamment servi à la Bataille de Waterloo[1].

Routh et sa famille quittèrent le Canada pour l'Angleterre en 1842. Il fréquenta le lycée préparatoire d'University College School et fut admis comme boursier à University College de Londres en 1847. Il y étudia sous la direction d'Augustus De Morgan, qui le décida à faire carrière dans les mathématiques[2].

Routh obtint les titres de B.A. (1849) et de M.A. (1853) à Londres[2]. Il partit ensuite étudier le mathematical tripos au collège Peterhouse de Cambridge, sous la direction d'Isaac Todhunter et de William Hopkins[1]. Au concours de 1854, Routh surclassa James Clerk Maxwell, devenant le Senior Wrangler, et partagea le Prix Smith avec lui. L'année suivante, Routh fut élu fellow de Peterhouse in 1855[3].

Il consacra désormais l'essentiel de son activité à la préparation des étudiants pour le mathematical tripos, et ce jusqu'en 1874.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Travaux[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (avec Henry Brougham), Analytical View of Sir Isaac Newton's Principia, I. B. Cohen, 1855 (rééed. Johnson Reprint Corp., New York, 1972)
  • Treatise on the Stability of a Given State of Motion, MacMillan,‎ 1877, rééd. dans Stability of Motion (éd. A. T. Fuller), Taylor & Francis, London, 1975.
  • A Treatise on Dynamics of a Particle. With Numerous Examples, CUP,‎ 1898 (lire en ligne)
  • The Elementary Part Of a Treatise on the Dynamics of a System of Rigid Bodies: Being Part I of a Treatise on the Whole Subject. With Numerous Examples (lire en ligne)
  • The Advanced Part of a Treatise on the Dynamics of a System of Rigid Bodies: Being Part II of a Treatise on the Whole Subject. With Numerous Examples, London, Macmillan,‎ 1905 (lire en ligne)
  • A Treatise on Analytical Statics with Numerous Examples Volume I, CUP,‎ 1909 (lire en ligne)
  • A Treatise on Analytical Statics with Numerous Examples Volume II, CUP,‎ 1909 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fuller (2004)
  2. a et b O'Connor & Robertson (2003)
  3. J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge University Press,‎ 1922–1958, 10 vols (lire en ligne), « Routh, Edward John »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Nécrologies[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]