Edward Lovett Pearce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir Edward Lovett Pearce (1699 - 7 décembre 1733) était un architecte irlandais, l’un des pionniers de l’architecture néo-palladienne irlandaise[1]. Il est connu pour avoir créé la Chambres du Parlement Irlandais et travaillé sur le manoir Castletown House. Il fut aussi député du parlement irlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Castletown house

Né dans le Comté de Meath en 1699, Edward Lovett Pearce est le fils du général Edward Pearce et le neveu de l’architecte britannique John Vanbrugh[1]. Il devient l'élève de Vanbrugh à la mort de son père, mais rejetant le style baroque, il partit trois ans étudier en France et en Italie où il étudie le style palladien, avant de retourner en Irlande. Il conçoit les anciennes Chambres du Parlement Irlandais à Dublin. En 1924, il continue la construction de Castletown House entamé par Alessandro Galilei deux ans auparavant[2]. Ce chantier ne sera pas fini avant la mort de Pearce. Il crée aussi la façade sud de la Drumcondra House en 1727 et le Cashel Palace en 1728.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Architects of Ireland - Sir Edward Lovett Pearce (1699-1733) sur The ireland.archiseek.com, consulté le 13 janvier 2009
  2. Castletown House, Kildare sur www.irish-architecture.com, consulté le 13 janvier 2009

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Harris, Royal Institute of British Architects, The Palladians, Rizzoli,‎ 1982