Edward Kilenyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edward Kilenyi

Description de l'image  Edward Kilenyi.jpg.
Naissance 7 mai 1910
Philadelphie, Pennsylvanie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 6 janvier 2000 (à 89 ans)
Tallahassee, Floride
États-Unis
Activité principale Pianiste
Formation Académie Franz-Liszt
Maîtres Ernst von Dohnányi

Edward Kilenyi, né à Philadelphie, en Pennsylvanie, le 7 mai 1910, et mort le 6 janvier 2000 à Tallahassee, en Floride, est un pianiste, compositeur et professeur américain d'origine hongroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Edward Kilenyi Sr (1884-1968) était né en Hongrie. Violoniste, il encouragea le jeune Edward qui montrait dès l'âge de trois ans de remarquables prédispositions pour la musique, reproduisant au piano des morceaux de mémoire. Remarqué par Ernst von Dohnányi à New York, il part étudier à Budapest, devient son élève et se révèle très brillant.

Diplômé de l'Académie Franz-Liszt en 1930, il se produit en concert lors d'une tournée en Europe et rencontre Sir Thomas Beecham, enthousiasmé, qui déclare : "c'est comme ça que l'on doit jouer du piano !" Beecham l'appelait le "véritable successeur des grands romantiques, un artiste dans le grand style de Liszt ou Rubinstein." Lors d'un concert avec Willem Mengelberg et l'Orchestre royal du Concertgebouw à Amsterdam, ce dernier déclare : "Il n'y a qu'un seul jeune artiste que l'on peut comparer musicalement à Kilenyi, c'est Menuhin". Kilenyi se produisit avec les plus grands chefs de son temps : Karl Muck, Sir Henry Wood, John Barbirolli, Paul Paray, Philippe Gaubert, Charles Munch, George Szell.

Il enregistre pour la firme Pathé la Fantaisie Hongroise de Liszt, la Todtentanz avec Selmar Meyrowitz chez Columbia qui remporte le Grand Prix du Disque en 1939. Rentré aux États-Unis en 1940, il débute à New York au Town Hall et se produit avec Otto Klemperer, Eugene Ormandy, Dimitri Mitropoulos. Avec celui-ci, il enregistre avec l'Orchestre symphonique du Minnesota pour la firme Columbia. De 1953 à 1982, il enseigna à l'École de Musique de l'Université d'État de Floride.

Discographie[modifier | modifier le code]

Pour la firme Pathé (1937-1939) :

Chopin :

  • 12 Études, op.10
  • Mazurka no 13 en la mineur, op.17 no 4
  • Sonate no 2 en si bémol mineur, op.35

Liszt :

  • Années de pèlerinage
  • Rhapsodies hongroises no 8 en fa dièse mineur et no 15 en la mineur, S244
  • Mephisto-Valse no 1, S514
  • Todtentanz, S126
  • Fantaisie sur des thèmes folkloriques hongrois, S123
  • Wanderer-Fantaisie, S366

Pour Columbia :

Liszt :

  • Todtentanz, pour piano et orchestre, Grand Orchestre Philharmonique de Paris, dir: Selmar Meyrowitz

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]