Edward Everett Hale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hale.
Edward Everett Hale en 1902

Edward Everett Hale, né à Boston le et mort à Roxbury (Massachusetts) le (à 86 ans)[1], est un écrivain et pasteur unitarien américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Kansas and Nebraska (1854)
  • If, Yes, and Perhaps (1868)
  • The Ingham Papers (1869)
  • Sybaris and Other Homes (1869)
  • His Level Best, and Other Stories (1872)
  • In His Name, roman (1873)
  • Franklin in France, biographie, avec son fils Edward Jr. (1887-1888)
  • East and West, roman (1892)
  • New England Boyhood, mémoires (1893)
  • James Russell Lowell and His Friends (1899)
  • Memories of a Hundred Years (1902)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :