Education for Death

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Présentation[modifier | modifier le code]

Education for Death

Education for Death, sans sous-titres. Le film est tombé dans le domaine public aux États-Unis.

Réalisation Clyde Geronimi
Scénario Gregor Ziemer
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre dessin animé
Durée 10 min
Sortie 1943

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Education for death est un court métrage d’animation, réalisé par Clyde Geronimi (d'après le livre de Gregor Ziemer), et produit par Walt Disney.

le court-métrage,  est sorti dans les salles américaines le 15 janvier 1943. Evidemment, L’Europe n’y eu pas accès, étant en grande partie sous l’ordre des troupes allemandes.

Le court métrage est en couleurs, une dizaine de minutes et fait partie de la longue liste de films de propagande produits par les studios Disney pendant la Seconde Guerre Mondiale, tout comme La Victoire dans les Airs ou The New Spirit.

Un narrateur est présent, les voix sont allemandes et le doublage d’Hitler a été réalisé à partir d’extraits sonores dans lesquels sa véritable voix apparaissait.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le dessin animé présente l’histoire d’un jeune allemand apprenant à aduler Hitler et à haïr la démocratie. À travers ce dessin animé, on suit le petit Hans qui, au fil des années, devient peu à peu un soldat, recevant une "éducation à la mort" au cours de laquelle il apprend à devenir une machine dénuée de tolérance, d’espoir, d’humour ou de pitié.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le court métrage est sorti en 1943, en pleine seconde guerre mondiale.

On retrouve une situation conflictuelle en Europe et dans le reste du monde. En effet, suite à la montée des régimes totalitaires en Europe avec Adolf Hitler en Allemagne et Staline en URSS, l'Europe vit à l’heure allemande. Ce dessin animé de propagande anti nazi est à l'époque interdit en Europe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Similitudes

On peut voir dans ce dessin animé la marque caractéristique de disney : le livre qui s'ouvre,comme dans Blanche-Neige et Robin des Bois, Hans qui pleure, comme dans Dumbo ou encore la marche militaire comme dans la scène du roi Lion avec les hyènes ou les balais dans L'apprenti sorcier.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Hitler est représenté par le prince sur son cheval qui chasse la démocratie qui est représentée par la sorcière pour aller sauver la princesse qui représente l'Allemagne, c'est une caricature car la princesse est une grosse dame et elle boit de la bière. Cette scène est destinée à faire rire les enfants qui regardent pour ne pas les désintéresser, les deux personnages de cette scène parlent fort et disent des choses incompréhensibles, cette scène est là pour amuser et rappelle par la même occasion que le publique visé est particulièrement jeune.

Cette scène est une version nazifiée de La Belle au Bois Dormant dans laquelle la princesse se trouve être l’Allemagne, la méchante sorcière la Démocratie, et le preux chevalier Adolf Hitler. Le chevalier accoure et sauve la belle princesse de la démocratie qui, perdant face à Hitler, prend la fuite. Cette scène montre aux Américains comment les nazis parviennent à enrôler la population dès le plus jeune âge.

Dans le court métrage, les artistes travaillent les formes humaines assidument, tantôt effrayantes avec des jeux d'ombres, tantôt douces. Ils ont notamment beaucoup travaillé sur les formes satyriques et humoristiques des personnages.

Beaucoup sont caricaturés comme (montrer photo): Hitler, Goebbels ou Goering.

Dans un premier temps, Hans est un jeune garçon naïf mais devient très rapidement une machine à tuer et prêt à prendre les armes pour défendre la cause insensée du Führer. En effet, malgré les scènes comiques (accentuées par les cuivres du thème), L'ensemble des historiens Disney s'accordent pour dire que Education for Death est le court métrage de propagande le plus "dur" de Disney.

Tout au long du dessin animé, de nombreux symboles du pouvoir nazi apparaissent (on retrouve la croix gammée et l’aigle impérial).

À travers une animation sombre, on contemple l’endoctrinement par le parti nazi de Hans, un garçon naïf, qui va, par la force des choses, devenir esclave du mouvement.

Si le sujet qu’il traite est, bien entendu, orienté et aujourd’hui délicat, le film a néanmoins ce petit aspect « documentaire » qui le rend intéressant et qui permet de connaître certains détails sur le régime imposé par Hitler.

+la bande sonore = créer un climat, rythmer une action…(Extrait de la Chevauchée des Walkiries de Richard Wagner)

Interprétation[modifier | modifier le code]

Education for death est également un dessin animé chargé de messages implicites.

Par exemple, après la scène commentée, Hitler prend l’Allemagne dans ses bras et essaye de la hisser sur son cheval blanc mais il n’y arrive pas. Cependant un éclair symbolisant certainement la guerre-éclair les frappe lui permettant de soulever

l’Allemagne. Les arbres saluent son exploit.

Mais malgré tout la fin est tragique.

Le court métrage s'inspire de la réalité de l'Allemagne nazie et des jeunesses hitleriennes.

Cette fausse valorisation d’Hitler permet à

Disney de dénoncer l’aveuglement des Allemands.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Education for Death (1943) sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 177