Eduardo Santos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduardo Santos Montejo
Image illustrative de l'article Eduardo Santos
Fonctions
21e président de la République de Colombie
7 août 19387 août 1942
Prédécesseur Alfonso López Pumarejo
Successeur Alfonso López Pumarejo
Biographie
Date de naissance 28 août 1888
Lieu de naissance Bogota
Date de décès 24 mars 1974
Lieu de décès Bogota
Nationalité colombienne
Parti politique Parti libéral colombien

Eduardo Santos
Présidents de la Colombie

Eduardo Santos Montejo né le 28 août 1888 à Bogota et décédé le 27 mars 1974 à Bogota, est un journaliste et homme politique colombien. Il fut le président de la Colombie, entre 1938 et 1942.

Généalogie[modifier | modifier le code]

La famille Santos est une famille colombienne originaire des départements de Santander et de Boyacá. Elle a notamment influencé la vie politique et journalistique de la Colombie. La branche principale de la famille provient de José María Santos Plata, frère d'Antonia, et de son fils Francisco Santos Galvis, né le 21 août 1848 à Coromoro après que ce frère eut épousé en secondes noces Facunda Galvis[1].

Parmi les autres membres notables de la famille Santos figurent :

  • Antonia Santos (1782-1819) : fille de Pedro Santos Meneses et de María Petronila Plata Rodríguez, elle fut l'une des femmes les plus représentatives de l'indépendance en Colombie à travers la « guérilla de Coromoro » qu'elle créa avec son frère Fernando[2].
  • Enrique Santos Montejo (1886-1971) : fils de Francisco Santos Galvis et de Leopoldina Montejo et frère du précédent[1]. Journaliste, il fonde en 1912 l'hebdomadaire La Linterna et devient rédacteur en chef d’El Tiempo en 1917 avant d'en devenir le directeur. À partir de 1927 et ce, pendant 44 ans, il rédige l'éditorial La Danza de las Horas sous le pseudonyme de Calibán[3].
  • Enrique Santos Castillo (1917-2001) : fils d'Enrique Santos Montejo et de Noemí Castillo, il participe à la vie du quotidien El Tiempo en y occupant le poste de rédacteur en chef dans un premier temps, puis celui de directeur de la rédaction[4].
  • Juan Manuel Santos Calderón (né en 1951) : fils d'Enrique Santos Castillo et de Clemencia Calderón Nieto, il fait des études en économie. Il occupe la fonction de président de la République de Colombie depuis 2010[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es)« La dinastía de los Santos », El Espectador,‎ 26 juin 2010 (consulté le 2 mai 2012)
  2. (es)Javier Ocampo Lopez, « Ficha bibliográfica : Antonia Santos », Bibliothèque Luis Ángel Arango (consulté le 2 mai 2012)
  3. (es)Otto Morales Benitez, « Enrique Santos Montejo 1886-1971. Calibán y su mandato periodístico », El Tiempo,‎ 4 avril 1999 (consulté le 9 mai 2012)
  4. (es)« Hermanos, colegas y maestros », El Tiempo,‎ 27 novembre 2001 (consulté le 10 mai 2012)
  5. (es)Santiago Olivares Tobón, « La familia, devoción de Santos », El Mundo,‎ 21 juin 2010 (consulté le 9 mai 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :