Eduardo Martínez Somalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduardo Martínez Somalo
Biographie
Naissance
à Baños de Río Tobía (Espagne)
Ordination sacerdotale par le
card. Luigi Traglia
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre puis cardinal-prêtre
de SS. Nome di Gesù
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Jean-Marie Villot
Préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique
21 janvier 1992 – 11 février 2004
Précédent Jean Jérôme Hamer Franc Rodé Suivant
Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements
1er juillet 1988 – 21 janvier 1992
Précédent Paul Augustin Mayer Antonio María Javierre Ortas Suivant
Substitut de la secrétairerie d'État
5 mai 1979 – 1er juillet 1988
Nonce apostolique en Colombie
12 novembre 1975 – 5 mai 1979
Archevêque titulaire de Thagora
12 novembre 1975 – 28 juin 1988 (création cardinalice)
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason
« Caritas et Veritas »
« Charité et vérité »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Eduardo Martínez Somalo, né le à Baños de Río Tobía en Espagne, est un cardinal espagnol de la Curie romaine, camerlingue de 1993 à 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après avoir démarré sa formation au séminaire de son diocèse, Eduardo Martínez Somalo poursuit ses études à Rome où il obtient des licences en théologie et en droit canon à l'Université pontificale grégorienne. Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Calahorra y La Calzada.

Il exerce brièvement son ministère sacerdotal dans son diocèse avant de retourner à Rome pour suivre les cours de l'académie pontificale ecclésiastique qui forme les diplomates du Vatican et obtenir un doctorat en droit canon à l'université pontificale du Latran.

Il devient responsable de la section espagnole de la secrétairerie d'État et enseigne à l'académie pontificale ecclésiastique.

En 1970, après une courte mission auprès de la nonciature en Grande-Bretagne, il devient assesseur de la secrétairerie d'État.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé archevêque titulaire de Thagora et nonce apostolique en Colombie le 12 novembre 1975, il est consacré évêque le 13 décembre suivant par le cardinal Jean-Marie Villot.

Le 5 mai 1979, il revient à Rome comme substitut de la secrétairerie d'État. À ce titre, il suit le pape Jean-Paul II dans tous ses voyages apostoliques jusqu'au 1er juillet 1988 où il est nommé préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Le 21 janvier 1992, il change de dicastère et devient préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, charge qu'il assume jusqu'au 11 février 2004.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de SS. Nome di Gesù.

Il est cardinal protodiacre à partir de 1996, jusqu'à ce qu'il soit élevé au rang de cardinal-prêtre le 9 janvier 1999.

Il a été nommé camerlingue de l'Église catholique du 5 avril 1993 au 4 avril 2007. À ce titre il a donc été chargé de l'administration du Saint-Siège pendant la vacance du Siège apostolique consécutive au décès de Jean-Paul II le 2 avril 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]