Eduard Vilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eduard Vilde (1911)

Eduard Vilde (né le 4 mars 1865 à Pudivere - décédé le 26 décembre 1933 à Tallinn) est un écrivain estonien.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Son père est employé au domaine de Münkenhof. Après avoir arrêté l'école à 17 ans, Eduard Vilde travaille comme journaliste, métier qu'il continuera à exercer jusqu'en 1919. Il s'installe vite en dehors de son pays : à Riga, dans un premier temps, puis à partir de 1890 à Berlin. Dans la capitale allemande, il se rapproche du socialisme et du courant naturaliste. Il séjourne ensuite à Moscou, à Paris, puis retourne dans les villages estoniens de Crimée et du Caucase. Ayant participé à la révolution de 1905, il est obligé de quitter de nouveau l'Estonie qui appartenait à l'Empire russe depuis le XVIIIe siècle, après avoir appartenu au royaume de Suède. Il voyage alors beaucoup sous une fausse identité : Berlin, Zurich, Helsinki, Copenhague, Nuremberg, Munich, Stuttgart, Bruxelles, Vienne, New York... En 1911, il se fixe enfin à Copenhague. Il ne retournera en Estonie qu'en 1917 ; mais tout au long des années d'errance, il continue à collaborer à des journaux estoniens. Après trois ans passés comme diplomate au Danemark et en Allemagne, il se consacre jusqu'à la fin de sa vie à la publication de ses œuvres complètes qui feront 33 volumes.

Eduard Vilde haud.jpg

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Ayant écrit aussi bien des romans d'aventure que des récits humoristiques ou des pièces de théâtre, Vilde fut un auteur prolifique

Liens externes[modifier | modifier le code]