Eduard Künneke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Künneke (homonymie).

Eduard Künneke

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 25 janvier 1885
Emmerich am Rhein, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 27 octobre 1953 (à 68 ans)
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Formation Académie supérieure de musique de Berlin
Maîtres Max Bruch
Descendants Evelyn Künneke

Œuvres principales

Der Vetter aus Dingsda

Eduard Künneke[1] (né le 25 janvier 1885 à Emmerich am Rhein – mort le 27 octobre 1953 à Berlin) est un compositeur allemand d'opéras, d'opérettes et de musique pour le théâtre. Son œuvre la plus connue est l'opérette Der Vetter aus Dingsda, écrite en 1921.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque en hommage à Eduard Künneke

De 1903 à 1905, Eduard Künneke étudie la musicologie et l'histoire de la littérature à l'Académie supérieure de Musique de Berlin. Entre 1905 et 1906, il assiste au cours supérieur de Max Bruch. De 1907 à 1909 il travaille comme pianiste-répétiteur et chef de chœur au Theater am Schiffbauerdamm. De 1908 à 1910, il est chef d'orchestre pour le label Odéon. De 1910 à 1911, il est Kapellmeister au Deutsches Theater. Après les représentations de son opéra Robins Ende, en 1909), au Théâtre National de Mannheim, puis sur 38 scènes allemandes, il reprend ses fonctions de chef de chœur. Il compose une musique de scène pour la production du Faust II, de Johann Wolfgang von Goethe.

Il réussit à faire représenter plusieurs de ses opérettes, mais il ne connaît le succès lors de la création de son opérette Der Vielgeliebter au Berliner Theater am Nollendorfplatz en 1919. Son œuvre la plus célèbre est l'opérette Der Vetter aus Dingsda (1921) dont beaucoup d'air sont toujours connus aujourd'hui.

En 1921 il compose la musique du film à grand spectacle La Femme du pharaon du cinéaste allemand Ernst Lubitsch.

En 1926, quand son opérette Lady Hamilton a été créée à Breslau (aujourd'hui Wroclaw), il entreprend une longue amitié avec le chef d'orchestre Franz Marszalek. Marszalek est un fervent défenseur de la musique de Künneke, et pendant son contrat à la Westdeutscher Rundfunk de Cologne (1949-1965), il fait de nombreux enregistrements de ses œuvres avec l'Orchestre de la Radio de Cologne et l'Orchestre symphonique de la WDR de Cologne.

Sa fille est l'actrice et chanteuse Evelyn Künneke.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bien que reconnu pour ses opéras et opérettes, le catalogue complet de Künneke présente d'autres genres musicaux, notamment plusieurs quatuors à cordes et deux concertos pour piano.

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Robins Ende, 1909
  • Cœur As 1913
  • Nadja, 1931
  • Walther von der Vogelweide, 1945

Musiques de scène[modifier | modifier le code]

  • 1911: Faust II
  • 1912: Circe
  • 1912: So ist das Leben

Singspiele[modifier | modifier le code]

  • 1919: Das Dorf ohne Glocke
  • 1932: Klein Dorrit
  • 1932: Liselott
  • 1933: Die lockende Flamme
  • 1937: Zauberin Lola

Opérettes[modifier | modifier le code]

  • 1919: Der Vielgeliebte
  • 1920: Wenn Liebe erwacht
  • 1921: Der Vetter aus Dingsda
  • 1921: Die Ehe im Kreise
  • 1922: Verliebte Leute
  • 1923: Casinogirls
  • 1923: Lovers Lane
  • 1925: 'The love Song
  • 1925: Die hellblauen Schwestern
  • 1925: Mayflowers
  • 1925: Riki-Tiki
  • 1926: Lady Hamilton
  • 1927: Die blonde Liselott
  • 1928: Die singende Venus
  • 1930: Der Tenor der Herzogin
  • 1932: Glückliche Reise
  • 1933: 'Die Fahrt in die Jugend
  • 1935: Herz über Bord
  • 1937: Zauberin Lola
  • 1938: Hochzeit in Samarkand
  • 1938: Der große Name
  • 1941: Traumland
  • 1941: Die Wunderbare
  • 1949: Hochzeit mit Erika

Musique de film[modifier | modifier le code]

  • 1922: Das Weib des Pharao
  • 1926: Das Blumenwunder
  • 1930: Der Walzerkönig
  • 1930: El amor solfeando
  • 1930: L'amour chante
  • 1931: Die Marquise von Pompadour
  • 1932: Der schwarze Husar
  • 1933: Tambour battant
  • 1933: Was wissen denn Männer
  • 1933: Heimkehr ins Glück
  • 1933: Drei blaue Jungs, ein blondes Mädel
  • 1933: Es gibt nur eine Liebe
  • 1933: Der Page vom Dalmasse-Hotel
  • 1933: Glückliche Reise
  • 1933: Des jungen Dessauers große Liebe
  • 1934: Lisetta
  • 1934: Die Stimme der Liebe
  • 1934: Das Blumenmädchen vom Grand-Hotel
  • 1934: Der Vetter aus Dingsda
  • 1934: Abenteuer eines jungen Herrn in Polen
  • 1934: Da stimmt was nicht
  • 1934: Der Fall Brenken
  • 1936: Ein Lied klagt an
  • 1936: Dahinten in der Heide
  • 1936: Der lachende Dritte
  • 1936: Till Eulenspiegel: Wie Eulenspiegel sich einmal erbot, zu fliegen
  • 1937: Wie der Hase läuft
  • 1938: Der nackte Spatz
  • 1938: Peter spielt mit dem Feuer
  • 1939: Tanzendes Herz
  • 1943: Wenn der junge Wein blüht
  • 1950: Hochzeit mit Erika
  • 1953: Der Vetter aus Dingsda
  • 1954: Glückliche Reise

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Trois morceaux pour orchestre, opus 7, d'après le roman Flegeljarhe de Jean Paul.
  • Jagd-Ouvertüre, opus 8.
  • Tänzerische Suite, pour jazz band et grand orchestre, opus 26, créée en 1929.
  • Concerto pour piano no 1 en la bémol majeur, opus 36.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano no  1 opus 36 : Tiny Wirtz (piano), Rundfunkorchester des Südwestfunks, direction Wlodzimierz Kamirski (label Koch Schwann)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. également orthographié Künnecke

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :