Edoardo Agnelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agnelli.

Edoardo Agnelli

Description de l'image  Edoardo Agnelli.jpg.
Naissance 2 janvier 1892
Vérone, Italie
Décès 14 juillet 1935 (à 43 ans)
Gênes, Italie
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Profession Dirigeant du Groupe Fiat
Autres activités
Sénateur à vie du Royaume d'Italie,
Chef d'entreprise,
Dirigeant de football
Famille

Edoardo Agnelli (né le 2 janvier 1892 à Vérone et mort le 14 juillet 1935 à Gênes) était un homme d'affaires et un industriel italien, fils de Giovanni Agnelli, le fondateur de F.I.A.T., auquel il aurait dû succéder à la tête du groupe Fiat, s'il n'était disparu prématurément dans un accident d'avion, à l'âge de 43 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un des fils de Giovanni Agnelli, le fondateur de F.I.A.T., et de Clara Boselli, Edoardo Agnelli nait à Vérone, ville où son père, officier de cavalerie dans l'armée du Roi d'Italie, est en garnison. Diplômé en droit, il prend part à la Première Guerre mondiale comme officier de cavalerie.

Après la guerre, il voyage beaucoup à travers le monde pour enrichir sa culture industrielle, étant donné l'avenir que lui réservent les affaires lancées par son père. Il est déjà vice-président de FIAT et de Officine di Villar Perosa - RIV, vice-président du Conseil provincial de l'économie, président du conseil d'administration du quotidien La Stampa et du « Giornale del Pinerolese. »

Il épouse Virginia Bourbon del Monte, princesse de San Faustino, avec qui ils auront sept enfants :

  • Clara née en 1920, qui épousera le Prince Tassilo von und zu Fürstenberg avec qui elle aura une fille, Virginia dite Ira von Fürstenberg, jet-setteuse internationale, Egon von Fürstenberg, était un célèbre styliste mort en 2004, à Rome, et un garçon, Sebastian von Fürstenberg. Séparée de Tassilo, elle épousera en secondes noces le Conte Giovanni Nuvoletti Perdomini.
  • Giovanni, dit Gianni, né en 1921, a épousé la princesse Marella Caracciolo di Castagneto, mort en 2003, a dirigé Fiat Group SpA et en a fait un empire mondial,
  • Susanna, née en 1922, a épousé Urbano Rattazzi,
  • Maria Sole, née en 1925, a épousé Ranieri Campello et en secondes noces Pio Teodorani Fabbri,
  • Cristiana, née en 1927, a épousé Brandolino Brandolini d'Adda,
  • Giorgio (1929-1965)
  • Umberto né en 1934, a épousé Antonella Bechi Piaggio de Lucerne, avec qui il aura un fils Giovanni Alberto et épousera en secondes noces Allegra Agnelli, avec qui il aura deux enfants Anna et Andrea. Il sera longtemps dirigeant du constructeur italien Piaggio et l'un des dirigeants du groupe Fiat, mais toujours dans l'ombre de son frère aîné. Mort en 2004.

Sans cesse sous la coupe de son père, homme à la très forte autorité, il n'aura jamais le loisir de faire ses preuves dans la direction d'une seule des nombreuses sociétés familiales, gérées d'une main de fer par son père aidé par un jeune comptable qui deviendra rapidement l'homme de confiance de Giovanni Agnelli, un certain Vittorio Valletta, qui assurera la direction du groupe Fiat pendant vingt ans, de 1945 à 1966.

Aux côtés de son père, il participera activement à la création d'une des plus fameuses stations de ski d'Italie, Sestrières, à laquelle on accède par la route qui passe par la ville d'origine de la famille Agnelli, Villar Perosa.

Un grave accident coutera la vie à ce seul fils de Giovanni Agnelli. Revenant d'un week-end d'été en hydravion, le 14 juillet 1935, de la station balnéaire de Forte dei Marmi, un Savoia-Marchetti S.80 avec à son bord un pilote chevronné Arturo Ferrarin, durant la phase d'amarrage, les flotteurs heurtent un tronc d'arbre abandonné sur l'eau et l'avion se retourne. Edoardo Agnelli meurt sur le coup alors que le pilote s'en sortira indemne.

Juventus[modifier | modifier le code]

Edoardo est aussi un passionné de football et fera de la Juventus Football Club, comme Président de la société de 1923 à 1935[1], une véritable étoile dans le championnat italien, réputé le plus difficile d'Europe, avec 6 trophées en 10 ans, dont 5 consécutifs. Ses enfants, Gianni et Umberto et petits-enfants, garderont cette même passion pour ce club centenaire.

Côté footballistique, la mort d'Edoardo coïncide avec la fin de la période dorée de son club de la Juve, le Quinquennat d'or, période de 5 ans du club, lors de laquelle il remporta 5 titres de champions d'Italie consécutifs. Lui qui s'était beaucoup investi dans sa passion pour le sport, en particulier le football, faisant de la Juve un des meilleurs d'Europe en une décennie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) La plus ancienne association d'entrepreneurs dans le football