Edmund von Hellmer (sculpteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edmund von Hellmer

Description de cette image, également commentée ci-après

L'artiste vers 1904.

Nom de naissance Edmund Hellmer
Naissance 12 novembre 1850
Vienne, Autriche
Décès 9 mars 1935
Vienne, Autriche
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Activités Sculpture
Formation Académie des beaux-arts de Vienne
Maîtres Josef Schönfeld
Franz Bauer
Élèves Karl Bitter
Hans Brandstetter
Anton Hanak
Franz Seifert.
Mouvement artistique Historicisme
Art nouveau
Influencé par Hanns Gasser

Edmund Hellmer, en 1912 Edmund Ritter von Hellmer (né le 12 novembre 1850 à Vienne, mort le 9 mars 1935 à Vienne) est un sculpteur autrichien se référant à l'historicisme et à l'Art nouveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa maturité, il étudie l'architecture à l'institut de technologie de Vienne. Par ailleurs, il prend des cours artistiques auprès de son oncle, le sculpteur Josef Schönfeld. Après un seul semestre, il s'inscrit à l'Académie des beaux-arts de Vienne en cours de sculpture. Il est l'élève de Franz Bauer puis est présent aussi dans l'atelier de Hanns Gasser. Grâce à son soutien, il fait un séjour à Paris.

À 19 ans, il présente une œuvre à une exposition internationale à Munich et obtient un prix pour son relief sur Prométhée. Il lui donne droit à une bourse qui lui permet un voyage de deux ans en Italie.

Edmund von Hellmer, Monument à Johann Strauss II
Monument à Johann Strauss II.

En 1870, il retourne à Vienne et devient sculpteur indépendant. Il est aussi en 1879 professeur et de 1882 à 1892 maître de conférences à l'Académie des beaux-arts de Vienne. En 1897, il est membre fondateur de la Sécession viennoise. En 1901 il crée sa propre école de sculpture qui s'étend à tous les arts en 1922. De 1901 à 1922, il fut tour à tour doyen et doyen associé de l'Académie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les premières œuvres d'Edmund von Hellmer s'inspirent pleinement à l'historicisme et sont des commandes pour le Ring. Au tournant du 20e siècle, il cherche de nouvelles formes et va jusqu'à fonder la Sécession viennoise.

Ses formes caractérisent son monument à Johann Strauss II. Le compositeur est représenté de façon réaliste tandis que l'entourent des muses avec leurs cheveux longs flottants et leurs vêtements drapés.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :