Edmund von Fellenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Edmond de Fellenberg)
Aller à : navigation, rechercher
Edmund von Fellenberg

Edmund von Fellenberg ou Edmond de Fellenberg, né le 9 mars 1838 à Berne et à mort le 10 mai 1902 dans cette même ville, est un géologue, archéologue et alpiniste suisse.

Géologie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à partir de 1856 à l'Université de Berne (avec comme professeur de géologie Bernhard Studer) et à l'Académie des Mines de Freiberg (Saxe). De 1866 à 1893 il est chargé de la section consacrée au massif du Finsteraarhorn de l'Atlas géologique de la Suisse. Il s'intéresse toute sa vie à la géologie et à l'archéologie, et à partir de 1864 il est Conservateur des collections géologiques, minéralogiques et paléontologiques de la Bibliothèque de la ville de Berne, et en 1867 des collections archéologiques et ethnographiques de l'Antiquarium de la ville de Berne (futur Musée historique). Il est également député au Grand Conseil bernois de 1874 à 1877.

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Il est l'un des pionniers de l'âge d'or de la conquête des Alpes, participant à de nombreuses premières ascensions dans les Alpes bernoises et les Alpes valaisannes, et membre fondateur du Club alpin suisse en 1863. Sa première ascension importante est celle du sommet sud-ouest du Wildstrubel en 1856. Entre 1857 et 1861, il a l'occasion de se rendre en Europe centrale (Pologne et Hongrie) où il effectue des ascensions sans le Tatras et les Carpates.

Œuvre bibliographique[modifier | modifier le code]

  • (en) Abraham Roth, Edmund von Fellenberg, The Doldenhorn and Weisse Frau: Ascended for the first time, K. Baedeker, 1863 lire en ligne
  • (de) Edmund von Fellenberg, « Breithorn und Gross-Grünhorn » Jahrbuch des Schweizer Alpenclub, 1866 lire en ligne
  • Edmund von Fellenberg, Les Alpes calcaires bernoises occidentales et l'aile occidentale du massif du Finsteraarhorn, traduit par Sylvius Chavannes, 1883

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Yves Ballu, Les alpinistes, p. 475-479

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Theophil Studer, « Edmund von Fellenberg EinLebensbild », Neujahrsblatt herausgegeben vom Historischen Verein des Kantons Bern,‎ 1902
  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 1, Paris, Atlas,‎ 1976, 2400 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]