Edmond Schérer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schérer.
Edmond Schérer

Edmond Henri Adolphe Schérer (Paris, le 8 avril 1815 - Versailles, le 16 mars 1889) était un critique littéraire, théologien protestant et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit, il obtint une licence de théologie à Strasbourg, et devint pasteur. En 1843, il fut nommé professeur à l'École évangélique de Genève, mais son point de vue sur la théologie protestante évoluant en faveur du mouvement libéral, il démissionna six ans plus tard, et par la suite s'éloigna peu à peu du protestantisme.

Il s'installa à Paris, où il se fit remarquer par ses talents de critiques littéraire, et contribua notamment à faire connaître de nombreux grands écrivains étrangers dans la Revue des Deux Mondes. Élu conseiller municipal de Versailles en 1870, puis député à l'Assemblée nationale pour le département de Seine-et-Oise en 1871, il est nommé sénateur inamovible en 1875, et soutient le camp républicain.

À la fin de sa vie, il se consacra principalement à la critique littéraire et au journalisme, contribuant notamment au Temps. Il se rendait souvent en Angleterre, et s'intéressait beaucoup à la vie politique et littéraire britannique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Études sur la littérature contemporaine, 8 volumes, Paris 1863-1895.
  • Études critiques de littérature, Paris, 1876
  • Diderot, Paris, Calmann-Lévy, 1880. Disponible en ligne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :