Edmond Papinot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Edmond-Joseph Papinot (1860-1942) est un prêtre et missionnaire catholique français également connu au Japon sous le nom père Pepino (パピノ神父?)[1]. Il est aussi architecte, universitaire, historien et japonologue.

Papinot est surtout connu pour son Dictionnaire historique et géographique du Japon publié pour la première fois en 1899.

Biographie[modifier | modifier le code]

Papinot naît le 8 novembre 1860 à Chalon-sur-Saône[2].

Il est ordonné prêtre en 1886 et trois mois plus tard est envoyé au Japon[2]. Il enseigne au séminaire de théologie de Tokyo pendant 15 ans tandis qu'il travaille sur son Dictionnaire japonais-français des noms principaux de l'histoire et de la géographie de Japon[3].

Il quitte le Japon en 1911 et rentre en France[3]. Il est curé de Touches-Mercurey en 1913, puis curé de Givry (Saône et Loire) de 1914 à 1919. Il séjourne à Hong Kong de 1920 à 1927. Il décède à Saint Raphaël le 21 novembre 1942.

Ouvrages (sélection)[modifier | modifier le code]

Dans une vue d'ensemble des écrits de et sur Papinot, l'OCLC/WorldCat recense environ 30 ouvrages dans plus de 100 publications en 7 langues et 1200 + fonds de bibliothèque[4].

  • Dictionnaire japonais-français des noms principaux de l'histoire et de la géographie de Japon, 1899
  • Dictionnaire historique et géographique du Japon 1906
  • Nihon seiei (« chants japonais »), 1922 (avec Jean-Marie-Louis Lemaréchal)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]