Edmond Mulet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mulet (homonymie).

Edmond Mulet

Naissance
Drapeau du Guatemala Guatemala
Nationalité Guatémaltèque
Profession diplomate

Edmond Mulet (né le 13 mars 1951) est un diplomate guatémaltèque. Ambassadeur de son pays dans plusieurs postes, il rejoint ensuite le secrétariat général des Nations unies. Il est le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et chef de la MINUSTAH à Haïti une première fois entre juin 2006 et août 2007 et de nouveau de mars 2010 à mai 2011.


Biographie[modifier | modifier le code]

Après une scolarité dans la ville de Guatemala, Edmond Mulet poursuit des études supérieures à Montréal, à New York et à Berne. Il étudie également le droit et les sciences sociales à l'Université Galvez Mariano du Guatemala. Il est avocat et notaire. Il est marié et père de deux fils. Il parle couramment l'espagnol, l'anglais et le français.

Élu une première fois au Congrès guatémaltèque en 1982, il est candidat deux ans plus tard aux élections pour l'Assemblée nationale constituante. En 1986, il retrouve son siège de député avant d'être réélu en 1990. Comme membre du Congrès, il participe au processus de paix centre-américain qui aboutit aux accords de paix d'Esquipulas, ainsi qu'aux négociations de paix au Guatemala. Il est, en outre, membre de la commission réunissant le Guatemala et le Bélize destinée à résoudre les litiges existants entre les deux pays.

En 1992, il est élu président du Congrès guatémaltèque.

En 1993, il est nommé ambassadeur aux États-Unis, poste dont il démissionne peu de temps après à la suite de l'auto-coup d'État du président Jorge Serrano Elías. Après la restauration de la démocratie, M. Mulet reprend ses fonctions jusqu'en 1996.

Il devient par la suite ambassadeur du Guatemala auprès de l'Union européenne, du royaume de Belgique et du grand-duché de Luxembourg où il représente son pays dans les négociations préparatoires pour les accords de libre-échange entre l'Amérique latine et les Caraïbes et l'Union européenne.

De juin 2006 à août 2007, il remplit une première fois les fonctions de représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Le 27 juillet 2007, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, annonce la nomination de M. Mulet comme sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, à compter du 1er septembre suivant.

Le 31 mars 2010, M. Mulet est de nouveau nommé par Ban Ki-moon comme son représentant spécial et chef de la MINUSTAH. Il succède alors au Tunisien Hédi Annabi qui vient de périr lors du séisme d'Haïti survenu en janvier 2010. En mai 2011, il est remplacé par le Chilien Mariano Fernández.

Liens externes[modifier | modifier le code]