Edmond Lepelletier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edmond Adolphe Le Pelletier de Bouhélier dit Edmond Lepelletier (Paris, quartier des Batignolles, 26 juin 1846 - Vittel, 22 juillet 1913), est un journaliste et poète français, apparenté[1] à Verlaine dont il fut l'ami d'enfance[2]. Il a été un témoin de son temps signalé notamment par Catulle Mendès.

Il fut en outre député de la Seine et maire-adjoint de Bougival.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edmond Adolphe Le Pelletier de Bouhélier est le fils d'Auguste Alfred Le Pelletier de Bouhélier (1816-1868) que certaines sources présentent comme un fils naturel possible de Napoléon 1er[3].

Il a eu une sœur, Laure, épouse d'Alphonse Humbert (1844-1922), membre de la Commune, qui fut déportée à Nouméa, et devint député de la Seine (1893-1902).

Marié en premières noces à Jeanne Rougelet, Edmond Lepelletier est le père de l'écrivain Saint-Georges de Bouhélier (1876-1947) et d'Isabelle (morte en 1923), épouse de René Viviani, président du Conseil.

Il a épousé en secondes noces Eugénie Thérèse Dumoulin (née en 1856), fille d'Eugène Dumoulin, peintre, père de Louis-Jules Dumoulin (1860-1924), peintre paysagiste.

Il est inhumé à Rueil-Malmaison (actuel Hauts-de-Seine).

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur (1882)
  • Officier de la Légion d'honneur (1913)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Paul Verlaine : sa vie, son œuvre, Paris, Mercure de France,‎ 1907
  • Émile Zola : sa vie, son œuvre, Paris, Mercure de France,‎ 1908
  • Deux contes, Bruxelles,‎ 1887-1888, lire sur Wikisource
  • Soleils noirs et soleils roses, Paris,‎ 1887
  • Histoire de la Commune de 1871, Paris, Mercure de France,‎ 1911

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Parlementaires de la Seine sous la IIIème République.
  2. Jean-Baptiste Baronian, Verlaine, Gallimard, 2008 (ISBN 9782070322978)
  3. Base de Roglo : Napoléon 1er.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catulle Mendès, Le Mouvement poétique français de 1867 à 1900, Éditions Fasquelle,‎ 1903

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :