Edmond Haxhinasto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond Haxhinasto
Image illustrative de l'article Edmond Haxhinasto
Fonctions
Ministre albanais des Transports
et des Infrastructures
En fonction depuis le
Premier ministre Edi Rama
Gouvernement Rama
Prédécesseur Sokol Olldashi
Ministre de l'Économie, du Commerce
et de l'Énergie
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha II
Prédécesseur Nasip Naço
Successeur Florian Mima
Vice-Premier ministre
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha II
Prédécesseur Ilir Meta
Successeur Myqerem Tafaj
Ministre des Affaires étrangères
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha II
Prédécesseur Ilir Meta
Successeur Edmond Panariti
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Tirana (Albanie)
Parti politique LSI
Diplômé de Université de Tirana
Profession Diplomate

Edmond Haxhinasto, né le à Tirana, est un homme politique albanais membre du Mouvement socialiste pour l'intégration (LSI). Il est ministre des Transports depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Il obtient un baccalauréat universitaire en langue anglaise à l'université de Tirana en 1989. Il intègre alors le service diplomatique. En 1996, il passe avec succès une maîtrise en administration des affaires en Slovénie, puis il suit des cours de politiques publiques à l'université de Princeton.

Il a été conseiller diplomatique du Premier ministre socialiste Ilir Meta, puis chargé d'affaires à l'ambassade d'Albanie en Serbie.

Débuts et ascension en politique[modifier | modifier le code]

En 2004, il participe à la fondation du Mouvement socialiste pour l'intégration (LSI) avec Ilir Meta et d'autres dissidents du Parti socialiste d'Albanie (PSSh). Il en devient secrétaire aux Affaires internationales, puis vice-président. Lorsque le LSI entre en coalition avec le Parti démocrate d'Albanie (PDSh) après les élections législatives du 29 juin 2009, il est nommé vice-ministre des Travaux publics.

Ministre[modifier | modifier le code]

À l'occasion d'un premier remaniement le , il prend la succession de Meta au poste de ministre des Affaires étrangères. Il récupère le titre de Vice-Premier ministre le , puis devient ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Énergie le . Le , il quitte le gouvernement alors que le LSI se retire de la coalition au pouvoir.

À la suite des élections législatives du 23 juin 2013, remportées par le centre-gauche, il est nommé le 15 septembre suivant ministre des Transports et des Infrastructures dans le gouvernement du Premier ministre socialiste Edi Rama.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]