Edmond Dantès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond Dantès
Personnage de fiction apparaissant dans
le Comte de Monte-Cristo.

Armoiries.
Armoiries.

Naissance 1796 à Marseille
Origine France
Sexe Masculin
Activité(s) marin
Caractéristique(s) Accusé à tort, emprisonné pendant 14 ans
Entourage Louis Dantès (père), Mercedes (fiancée), Gaspard Caderousse
Ennemi(s) Le Baron Danglars, Fernand Mondego, Gérard de Villefort

Créé par Alexandre Dumas
Interprété par Pierre Richard-Willm, Richard Chamberlain, Jacques Weber, Gérard Depardieu, Jean Marais, Louis Jourdan, Jim Caviezel, Andrea Giordana
Roman(s) Le Comte de Monte-Cristo

Edmond Dantès est un personnage de fiction, héros du roman le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas père.

Personnage[modifier | modifier le code]

Fortement pressenti comme nouveau capitaine du Pharaon, le marin Edmond Dantès est sur le point d'épouser la belle Mercedes quand il est enfermé au Château d'If, accusé à tort de bonapartisme. Un autre prisonnier, l'abbé Faria qui creuse un tunnel en vue d'une évasion depuis de nombreuses années, se lie d'amitié avec lui et lui confie l'existence d'un trésor caché sur l'île de Monte-Cristo. Après quatorze années de captivité, Edmond Dantès parvient enfin à s'échapper (il entre en prison à 19 ans, il en sort à 33 ans). Grâce à son amitié avec l'abbé Faria, qui lui confie le secret de l'île de Monte-Cristo, il devient alors le richissime comte de Monte-Cristo et entreprend de se venger de ceux qui l'ont envoyé en prison. Parmi les ennemis du comte, on retrouve Villefort, le procureur du roi, Danglars, ancien comptable du Pharaon, devenu banquier, et Fernand, le rival en amour de Dantès, devenu comte de Morcerf ayant entre-temps épousé Mercedes.

L'évasion fictive d'Edmond Dantès du château d'If a donné lieu à une épreuve de nage en mer de 5 km qui se déroule tous les ans à Marseille : le Défi de Monte-Cristo.

Identités[modifier | modifier le code]

  • Edmond Dantès : fils de Louis Dantès et fiancé de Mercedes, c'est un jeune marin plein d'avenir. Il ne reprendra son nom que pour achever sa vengeance et justifier ses actes.
  • Numéro 34 : emprisonné à tort dans le Château d'If, c'est le numéro de sa cellule qui est utilisé par le nouveau gouverneur pour nommer l'innocent.
  • Comte de Monte-Cristo : évadé, à présent puissant car instruit et riche, c'est le titre qu'il se donne pour paraître à nouveau dans le monde.
  • Abbé Busoni : l'habit faisant le moine, il se transforme en prêtre italien pour mieux gagner la confiance de chacun.
  • Lord Wilmore : personnage supposément anglais, excentrique et généreux, il se veut l'ennemi juré de Monte Cristo.
  • Sinbad le Marin : sous le pseudonyme du marin légendaire, il sauve la famille Morrel de la faillite en leur offrant une dot pour leur fille, et un navire marchand (basé sur les mêmes plans que celui du Pharaon, le véritable ayant sombré quelques jours avant).

Remarques[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le personnage d'Edmond Dantès personnifie le sort de l'innocent injustement châtié qui ne rêve que de vengeance. Il a eu une "descendance" littéraire sous la plume de différents auteurs : Mathias Sandorf de Jules Verne, Roger Laroque dit Roger-la-honte, Chéri-Bibi de Gaston Leroux. On peut aussi citer André Maynotte dans Les Habits noirs de Paul Féval, Roland Candiano dans Le Pont des Soupirs de Michel Zévaco.

Même si Dantès brûle de se venger de ceux qui ont causé sa perte il est également généreux puisqu'il sauve Morrel de la faillite, il permet à la fille de l'ex-Pacha de Janina de se venger, il sauve le jeune Comte de Morcerf qui n'est autre que le fils de Fernand Mondego des bandits qui l'avait enlevé. Personnage complexe, il offre à Caderousse un diamant et ce faisant le met à l'épreuve en testant sa cupidité. Celui-ci qui raconta avec amertume toute l'histoire du complot à Edmond Dantès métamorphosé en abbé Busoni fut seulement coupable de faiblesse : "vous laissâtes faire voilà tout." commente l'abbé.

Interprétations[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]