Edmond Barrachin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrachin.
Edmond Barrachin
Fonctions
Parlementaire français
Député 1936-1940
puis 1946-1958
Sénateur (1959-1975)
Gouvernement IIIe République-IVe République-Ve République
Groupe politique GR (1934-1936)
FR (1936-1940)
PRL (1946-1951)
RPF (1951-1952)
ARS (1952-1955)
IPAS (1956-1958)
RI (1959-1975)
Ministre d'État
28 juin 195312 juin 1954
Gouvernement Laniel (1 et 2)
Biographie
Date de naissance 12 janvier 1900
Date de décès 8 novembre 1975 (à 75 ans)
Résidence Ardennes
puis Seine

Edmond Barrachin, né le 12 janvier 1900 à Orgerus (Seine-et-Oise, aujourd’hui les Yvelines), et mort le 8 novembre 1975 à Paris est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rédacteur politique ("publiciste") rattaché à divers ministères (colonies, puis budget), il est élu député des Ardennes, lors d'une élection partielle, le 4 novembre 1934 et siège à la Chambre des députés jusqu’en 1936, dans le groupe de la Gauche radicale. Il n'est pas réélu aux élections générales de 1936. Engagé volontaire en 1939, fait prisonnier, il s’évade et gagne l’Afrique du Nord. Il s’engage dans les Forces françaises libres (FFL)[réf. nécessaire]. À la Libération, il est élu à la Deuxième Assemblée nationale constituante dans le département de la Seine comme PRL, puis est réélu à l’Assemblée nationale sous la même étiquette en 1946. Il est élu député RPF en 1951 puis quitte ce groupe pour fonder celui de l’Action républicaine et sociale (gaullistes dissidents). Il est réélu en tant que CNI en 1956.

Candidat dans la circonscription de Courbevoie-La Garenne Colombes (Seine), en novembre 1958, il est distancé par le candidat UNR. Le 26 avril 1959, il est élu au Sénat où il siège jusqu’à sa mort d’abord comme Républicain indépendant puis comme membre de l’Union centriste.

Edmond Barrachin a été ministre d’État chargé de la réforme constitutionnelle dans le cabinet Joseph Laniel du 28 juin 1953 au 19 juin 1954.

Barrachin tente de faire accepter à de Gaulle des apparentements lors des élections de 1951. Il est l’un des parrains avec le MRP Charles Barangé de la loi instituant une allocation scolaire pour les élèves de l’enseignement privé.

Il fut enterré au cimetière de Passy, à Paris.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Médaille militaire
  • Croix de guerre 1939-1945
  • Médaille des évadés

Liens externes[modifier | modifier le code]