Edmilson Gonçalves Pimenta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edmilson (homonymie).
Edmilson
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Edmilson Gonçalves Pimenta
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 17 septembre 1971 (43 ans)
Lieu Santa Teresa (Brésil)
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1991 Drapeau : Brésil Colatina
1992-1993 Drapeau : Brésil Democrata
1993-1994 Drapeau : Portugal Nacional 30 (5)
1994-1995 Drapeau : Portugal Salgueiros 34 (15)
1995-1997 Drapeau : Portugal Futebol Clube do Porto 59 (24)
1997 Drapeau : France Paris Saint-Germain 14 (0)
1998-2000 Drapeau : Portugal Sporting CP 65 (19)
2001 Drapeau : Brésil Palmeiras 5 (1)
2002-2003 Drapeau : Brésil Colatina
2003-2004 Drapeau : Portugal Portimonense 25 (9)
2004 Drapeau : Norvège FK Lyn 8 (0)
2005-2006 Drapeau : Belgique RCS Visé 3 (0)
2006-2007 Drapeau : Brésil Colatina
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Edmilson Gonçalves Pimenta (dit Edmilson), né le 17 septembre 1971 à Santa Teresa (Brésil), est un footballeur brésilien.

Évoluant aux différentes positions de l'attaque, il réalise la majeure partie de sa carrière au Portugal.

Carrière[modifier | modifier le code]

À l'été 1993, Edmilson quitte son modeste club d'Esporte Clube Democrata pour le Portugal. Il débute au CD Nacional de Funchal, en Liga de Honra, la deuxième division, puis au SC Salgueiros, un club de l'élite où ses performances attirent l'œil d'un des grands clubs du championnat, le FC Porto. Brillant par sa vitesse et son dribble, deux fois deuxième meilleur buteur de son club, il remporte avec le club de la capitale deux titres de champion (les 2e et 3e d'une série de cinq titres d'affilée pour le club). En 1997 il est recruté par l'ambitieux Paris Saint-Germain contre une indemnité de 20 millions de francs, et un salaire de 400 000 francs mensuel, dans la perspective du départ de son compatriote Leonardo[1].

Le transfert est un échec : il ne joue que 14 matchs, sans marquer, et retourne dès le mois de janvier au Portugal, au Sporting. Sans y être un titulaire indiscutable, il s'y rend utile, inscrivant notamment dix buts en 1998-1999, et contribuant au titre de champion remporté par le club en 2000, le premier depuis 18 ans. Dès lors sa carrière décline rapidement, et il enchaîne les petits contrats au Brésil (Palmeiras et Colatina, son club formateur) et en Europe[2]

Il devient par la suite président du Colatina, rebaptisé Espírito Santo[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Edmilson, «l'express de Porto», débarque au PSG, liberation.fr, 5 août 1997
  2. (pt) Edmilson, foradejogo.net
  3. Edmilson: "Le PSG dominera le football mondial d'ici peu", sambafoot.com, Frédéric Fausser, 21 septembre 2012