Éditions Diane de Selliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Editions Diane de Selliers)
Aller à : navigation, rechercher
Les éditions Diane de Selliers
Repères historiques
Création 1992
Dates clés 1992 : publication du premier ouvrage, les Fables de La Fontaine illustrées par Oudry.

2007 : lancement de La petite collection avec Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire illustrées par la peinture symboliste et décadente.
2009 : distinction du Ministère de la culture du Japon pour la publication du Dit du Genji de Murasaki-shikibu illustré par la peinture traditionnelle japonaise du XIIe au XVIIe siècle.

Fondateur(s) Diane de Selliers
Fiche d’identité
Forme juridique S.A.R.L.
Statut éditeur indépendant
Siège social Paris (75008)
Drapeau de la France France
Spécialité(s) Art et littérature
Collection(s) La grande collection et La petite collection : « Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres »

La collection "Aux confins de l'Extrême-Orient" et plusieurs Hors Collection.

Titre(s) phare(s)
  • Le Ramayana de Valmiki illustré par les miniatures du XVIe au XIXe siècle, 2011
  • La Divine Comédie de Dante illustrée par Botticelli, 1996 (publiée en 2008 dans La petite collection)
  • Orient, mille ans de poésie et de peinture, 2004
  • Les Métamorphoses d’Ovide illustrées par la peinture baroque, 2003
  • L’Autoportrait au XXe siècle. Moi je, par soi-même de Pascal Bonafoux
Langue(s) de
publication
Français, Anglais, Italien, Grec moderne, Portugais, latin, Ancien Français
Diffuseur(s) Volumen
Site officiel www.editionsdianedeselliers.fr

Les éditions Diane de Selliers sont une maison d’édition de livres de luxe, spécialisée dans l’art et la littérature illustrée, fondée en 1992. Elle publie chaque année un ouvrage dans sa collection « Les Grands Textes de littérature illustrés par les plus grands peintres » et une réédition dans La petite collection.

Fondation des éditions[modifier | modifier le code]

En 1981, après avoir travaillé aux Éditions Claude Tchou, Diane de Selliers créée sa propre maison d’édition, tout en travaillant par ailleurs aux Éditions Hatier (entre 1984 et 1987), puis pour les Éditions Duculot (entre 1987 et 1992).

En 1992, l’éditrice se consacre exclusivement au développement de ses propres créations avec comme objectif de réaliser peu d’ouvrages mais « des livres qui restent » : une collection qui deviendra « Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres ». Le premier ouvrage, les Fables de La Fontaine illustrées par Oudry, remporte un vif succès.

Diane de Selliers est animée par le désir de faire revivre les textes fondateurs de l’humanité en correspondance avec les œuvres d’artistes qui s’en sont nourris au cours des siècles. Depuis plus de dix-huit ans elle relève de nombreux défis pour révéler l’immense richesse de la littérature et des arts.

La collection « Les Grands Textes de littérature illustrés par les plus grands peintres »[modifier | modifier le code]

La collection comporte aujourd’hui dix-huit titres, dont chacun a été inspiré par une démarche éditoriale forte de recherches, de découvertes, de curiosités, d’un travail de création long et minutieux, toujours guidé par le désir et l’excellence.

En 1996, Diane de Selliers réunit les 92 dessins inédits que Botticelli avait exécutés sur parchemin afin d’illustrer un manuscrit de La Divine Comédie de Dante et obtient les autorisations exceptionnelles de la Bibliothèque du Vatican et du prestigieux Cabinet Royal des Dessins et Estampes de Berlin de les reproduire.

De véritables voyages au cœur de l’histoire de l’art sont réalisés par l’éditrice, qui sillonne les musées, les cabinets d’expert, les collections privées à travers le monde pour rechercher, par exemple, les œuvres baroques qui accompagnent et éclairent les mythes des Métamorphoses d’Ovide, ou encore pour redécouvrir les fresques et mosaïques du bassin méditerranéen qui illustrent magnifiquement l’Énéide de Virgile.

Diane de Selliers est également le chef d’orchestre de rencontres magistrales, confrontant le regard et le talent d’artistes contemporains majeurs aux textes qui les ont marqués. Ainsi, en 2006, la lecture du chef-d’œuvre de Lewis Carroll a inspiré à Pat Andrea la réalisation de 49 toiles pour une édition exceptionnelle d’Alice au Pays des Merveilles et De l'autre côté du miroir. De même Gérard Garouste en 1998 a offert, à travers 150 gouaches et 126 lettres ornées, sa lecture de Don Quichotte de Cervantès et Mimmo Paladino a réalisé 200 œuvres imprégnées de sa profonde culture antique pour illustrer l’Iliade et l’Odyssée d’Homère.

En 2007, l’éditrice a ouvert la collection « Aux confins de l’Extrême-Orient » avec la publication du Dit du Genji de Murasaki-shikibu illustré par la peinture traditionnelle japonaise du XIIe au XVIIe siècle. Plus de sept ans ont été nécessaires à la publication illustrée de ce texte fondateur de la littérature japonaise, écrit au début du XIe siècle par une femme, considéré comme le premier roman psychologique au monde et comme la plus importante source iconographique au Japon. Le texte intégral est accompagné de 520 illustrations et 450 détails en couleurs, dont une grande partie est totalement inédite, provenant du Japon, des États-Unis et d’Europe. Chaque peinture est éclairée d’un commentaire iconographique.

En 2011, Diane de Selliers publie le plus grand texte de la mythologie indienne après 10 ans de recherches :le Ramayana de Valmiki illustré par les miniatures indiennes du XVIe au XIXe siècle. 660 miniatures provenant du monde entier et pour la plupart inconnues du grand public révèlent une épopée sacrée, fabuleux voyage au cœur de l'Inde. Chef-d’œuvre de la littérature indienne, texte fondateur, le Ramayana raconte la vie exemplaire du prince Rama. Traduite dans de nombreuses langues, son histoire est chantée et vénérée dans toute l'Asie du Sud-Est. Amina Taha Hussein-Okada, conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet responsable des arts de l'Inde, accompagne chacune des miniatures d'un commentaire narratif, iconographique et symbolique. Un éclairage exceptionnel, didactique et esthétique, sur l'œuvre la plus illustrée de la culture indienne.

En vue d'une prochaine parution en langue anglaise, un site dédié à l'ouvrage a été mis en place www.ramayanabook.com

En 2012, la maison d'édition offre aux lecteurs Le Cantique des oiseaux d'‘Attâr illustré par la peinture en Islam d'orient. Ce texte fondateur de la littérature persane, rédigé au XIIe siècle, est l'expression poétique d'une quête initiatique universelle, celle de l'Amour, de la Vérité, de l'Unicité. Il est accompagné de plus de deux cents miniatures persanes, turques, afghanes et indo-pakistanaises qui s'éclairent à la lumière d'une nouvelle traduction française versifiée réalisée par Leili Anvar, normalienne, agrégée et docteur en littérature persane.

La petite collection[modifier | modifier le code]

Soucieuse de rendre ces livres d’art accessibles à un public plus large d’amateurs, d’étudiants et de chercheurs, Diane de Selliers réédite depuis 2007, dans La petite collection, des ouvrages déjà publiés, dans un format plus petit aux prix plus accessibles. Le premier titre, Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire illustrées par la peinture symboliste et décadente, est paru à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de l’édition originale des Fleurs du mal.

Ouvrages déjà parus dans cette collection:

  • Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire, illustrées par la peinture symboliste et décadente, 2007
  • Coffret La Fontaine regroupant Les Fables et Les Contes de La Fontaine, 2007
  • Les Fables de La Fontaine, illustrées par Jean-Baptiste Oudry, 2008
  • La Divine Comédie de Dante, illustrée par Botticelli, 2008
  • Le Dit du Genji de Murasaki-shikibu, illustré par la peinture traditionnelle japonaise, 2008
  • La Légende Dorée de Jacques de Voragine, illustrée par les peintres de la Renaissance italienne, 2009
  • Les Contes de La Fontaine, illustrés par Fragonard, 2009
  • Orient, Mille ans de poésie et de peinture, 2009
  • Le Décaméron de Boccace, illustré par l'auteur et les peintres de son époque, 2010
  • Rome, Naples, Florence de Stendhal, illustré par les peintres du romantisme, 2010
  • Faust de Goethe, illustré par Delacroix, 2011
  • Promenades dans Rome de Stendhal, illustrés par les peintres du romantisme, 2011
  • Coffret Voyages en Italie de Stendhal, regroupant les Promenades dans Rome et Rome, Naples et Florence, 2011

Hors collection[modifier | modifier le code]

Hors collection, l’éditrice a publié, entre autres, L’Autoportrait au XXe siècle de Pascal Bonafoux qui présente l’identité comme une quête majeure de notre époque à travers la révolution formelle de l’art contemporain, avec 540 dessins, peintures, sculptures, photographies de 1901 à 2000. Reconnu comme un ouvrage de référence sur l’art du siècle dernier, l’ouvrage a reçu de nombreuses récompenses.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • En 2001, La Légende Dorée de Jacques de Voragine illustrée par les peintres de la Renaissance italienne a obtenu le Prix Italiques, décerné en collaboration avec l’UNESCO qui récompense les efforts des passeurs de culture en relation avec l’Italie. Le prix a été remis par Madame Hélène Carrère d'Encausse sous la coupole de l’Académie française.
  • En 2003, L’Iliade et l’Odyssée de Homère illustrées par Mimmo Paladino a reçu le Prix du Livre d’Art de la Nuit du Livre, et Les Métamorphoses d’Ovide illustrées par la peinture baroque a été récompensé par le Prix André Malraux du livre d’Art.
  • En 2004, L’Autoportrait au XXe siècle. Moi je, par soi-même de Pascal Bonafoux (hors collection) a été doublement couronné par le Grand Prix du Jury de la Nuit du Livre et le Prix Cercle Montherlant de l’Académie des Beaux-Arts.
  • En 2007, Le Dit du Genji de Murasaki-shikibu illustré par la peinture traditionnelle japonaise du XIIe au XVIIe siècle a obtenu le Grand Prix du Jury de la Nuit du Livre et en 2008, la Distinction du Ministère de la Culture du Japon pour sa contribution au rayonnement international de la littérature et de l’art japonais
  • En 2009, les Éditions Diane de Selliers ont été cooptées pour rejoindre le prestigieux Comité Colbert. Pour être éligible au Comité Colbert, les maisons doivent répondre à différents critères: l’exigence de qualité, l’importance accordée au processus créatif, au caractère identitaire de la marque ainsi qu’à l’esthétisme et l’ambition internationale.

Les Éditions Diane de Selliers se sont distinguées par la qualité exceptionnelle de leurs ouvrages et leur engagement éditorial. Leur spécificité : aborder les œuvres fondatrices de la culture sous un angle nouveau tout en leur insufflant un supplément d’âme par les passerelles entre le mot et l’image ; prendre le temps de réaliser des livres qui résistent au temps ; partager leurs découvertes en rendant les ouvrages accessibles à un plus grand nombre de lecteurs par un prix attractif en développant La petite collection.

  • En 2012, Le Ramayana de Valmiki illustré par les miniatures indiennes du XVIe au XIXe siècle a obtenu le Prix du Livre d'Art ainsi que celui de l'Édition Numérique de la Nuit du Livre dans les salons de l'Automobile Club de France.
  • En 2013, elle reçoit le prix Lilas du livre[1].

En hommage à sa contribution au rayonnement du patrimoine littéraire et artistique de l’humanité, Diane de Selliers a reçu plusieurs décorations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Closerie des lilas décerne ses prix : actualités - Livres Hebdo », sur livreshebdo.fr,‎ 9 avril 2013 (consulté le 9 avril 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]